ROLLER-HOCKEY : Des retrouvailles pour les Écureuils

Roller Hockey Grennfalcons Vs Les Ecureuils Gazettesports Coralie Sombret 12
Ⓒ Gazette Sports

Les Écureuils d’Amiens accueillent ce week-end la seule équipe de leur poule qui n’en faisait pas partie la saison dernière, Ris-Orangis.

Si le covid a eu pour conséquence de figer les championnats de la saison dernière et de ne procéder à aucune montée ni descente, la Poule A de N1 a tout de même connu un changement, l’interversion de deux clubs franciliens, les Phenix de Ris-Orangis rejoignant la poule des clubs samariens tandis que Maisons-Laffitte la quittait.

Toutefois, ce n’est pas un club inconnu que les Écureuils affronteront ce samedi à la Veillère. En effet, les Phenix étaient dans leur poule en 2018-19. A l’époque, ils avaient même été le dernier adversaires des Amiénois en phase de groupe, subissant la loi de ces derniers, 12-1. Un écart qui symbolisait également celui qui existait en championnat. En effet, alors que les Picards filaient en play-offs depuis leur première place, les Rissois terminaient 7ème.

Depuis, les Franciliens restent sur une saison du même acabit dans la poule B, avec également une 7ème place, ne récoltant que 3 victoires. C’est d’ailleurs de nouveau par une défaite qu’ils ont débuté cette nouvelle saison à l’occasion de leur réception de Cholet. Mais, en s’inclinant sur le score de 4-5, et ce alors qu’ils menaient 4-3 à moins de 10 minutes du terme de la rencontre, face au récent dauphin des Amiénois, qui avait terminé la saison dernière avec seulement 3 défaites dont une en prolongation, les Phenix ont fait montre d’une certaine solidité.

Il en faudra, de toute façon, pour contrer les Écureuils. Arrivés avec moins d’entraînements dans les jambes cette saison, du fait du contexte sanitaire, de l’aveu de Renaud Crignier, qui s’attendait ainsi à ce que « le début de championnat [soit] plus dur parce qu’on sera moins préparés », les Amiénois n’ont pour autant pas raté leurs débuts avec une victoire, dans un derby, à Pont-de-Metz, en marquant 7 buts et en prenant le large d’entrée. Et même si le leader des Ecureuils ne vise pas nécessairement une nouvelle saison à 14 victoires, nul doute qu’il verrait d’un bon oeil son équipe prendre ses marques et ne pas se faire peur.

2ème journée de Nationale 1 :

Samedi 3 octobre, 18h30, Gymnase de La Veillère : Écureuils d’Amiens (3 pts) – Phenix de Ris-Orangis (0 pts)


Morgan Chaumier

Crédit photo : Coralie Sombret – Gazettesports