FOOTBALL (F) : Un derby sous tous les angles

27092020 Football Feminin Porto F Vs Asc F 0087 Leandre Leber Gazettesports
Ⓒ Gazette Sports

Retour en compagnie des deux coachs et de joueuses, sur le premier derby de la saison, entre l’Amiens SC Féminines et l’Amiens Porto, remporté par les demoiselles de l’ASC 4-0.

Passionnelle, cette confrontation « intra-muros » – opposant l’Amiens Porto à l’Amiens SC – a donc rendu son verdict… Au terme d’un débat âprement disputé, le second nommé s’est ainsi appropriée une (symbolique) suprématie locale. Sans que contestation ne puisse être autorisée (0-4). Score sans appel qui conforte les demoiselles placées sous la responsabilité de Hicham Andasmas dans le « peloton de tête » de Régional 1. Un championnat où pour l’heure, les représentantes de l’Amiens Porto, se morfondent dans les profondeurs du classement… Une situation qui découle – en partie – de ce bras de fer. « Mélodrame » que certains interprètent avec une lecture différente. Sans jamais sous-estimer l’aspect émotionnel que cette partie a occasionnée.

27092020 Football Feminin Porto F Vs Asc F 0028 Leandre Leber Gazettesports
  • Hicham Andasmas – Entraîneur de l’Amiens SC

« Le début de rencontre s’est avéré compliqué, d’autant que le ballon veillait à évoluer le plus clair de son temps dans les airs. Face au pressing imposé par les unes et les autres, les transmissions demeuraient alors difficiles à l’image d’ailleurs des séquences de passes.

Un quart d’heure nous a été nécessaire pour réussir à poser le jeu et entrevoir la possibilité de profiter de la profondeur laissée par notre adversaire. Mais par trois fois, nous devions échouer dans le dernier geste. L’ouverture du score n’interviendra qu’à la quarantième minute. Avant que nous n’alourdissions la note juste avant l’entracte.

Au retour des vestiaires, c’est un adversaire à la recherche d’un second souffle, psychologiquement affecté à mon sens qui se dressait alors devant nous. Un bloc que les filles sont parvenues à maîtriser avec assurance, s’appliquant à enfoncer le clou à nouveau par deux fois.

Avec du recul, je considère cohérent le comportement de mon équipe. J’avoue que tout n’a pas été parfait mais l’état d’esprit s’est, une fois encore, révélé irréprochable ! »

  • Dominique Chevalier – Entraîneur de l’Amiens Porto

« Au-delà du résultat, de ceux enregistrés d’ailleurs depuis le début de ce championnat, il convient de lire entre les lignes si je peux m’exprimer ainsi. L’équipe progresse, doucement mais sûrement, certes. Le travail consenti, l’attachement au maillot, l’état d’esprit vont nous permettre de connaître prochainement de vives satisfactions. J’en suis convaincu. Face à l’Amiens SC, nous concédons deux buts juste avant la rentrée au vestiaire. Ensuite, le challenge, déjà compliqué à l’origine, s’est révélé insurmontable.

Le calendrier ne nous a pas épargné ! Au cours des trois premières journées se sont dressées devant nous autant de formations qui figureront dans le haut du classement. Je m’impatiente de rivaliser avec des adversaires de « notre » championnat afin de pouvoir jauger, évaluer notre progression. Il me manque à ce jour une étape dans notre schéma de jeu, à savoir la phase de construction. Un succès nous apporterait beaucoup, à commencer par de la sérénité. »

27092020 Football Feminin Porto F Vs Asc F 0006 Leandre Leber Gazettesports
  • Tiffany Vassant – Attaquante de l’Amiens SC et auteur de trois buts.

« Pour être franche, je dois admettre que nous avons éprouvé quelques difficultés à bien entrer dans ce match. Il a fallu, dans un premier temps, faire face à des conditions météo assez difficiles avant de trouver nos marques sur une aire de jeu aux rebonds parfois facétieux. Je conçois cependant que notre hôte était aussi « logé à la même enseigne » (rire). Passée cette période, nous avons su prendre l’ascendant, nous appuyant notamment sur notre force collective. Techniquement, les filles ont su également s’adapter, sans jamais s’affoler. Petit à petit, nous avons réussi à nous créer des brèches et je suis très heureuse d’avoir pu concrétiser certaines d’entres elles.

Cette efficacité nous a alors libéré, notamment défensivement. Car dans ce genre de confrontation, la physionomie de la rencontre bascule parfois sur une approximation, une maladresse. Cela n’a donc pas été le cas dimanche et c’est tant mieux (rire) »

Techniquement, les filles ont su également s’adapter, sans jamais s’affoler. Petit à petit, nous avons réussi à nous créer des brèches et je suis très heureuse d’avoir pu concrétiser certaines d’entres elles

Tiffany Vassant
  • Ophélie Vacquier – arrière centrale de l’Amiens Porto

« A mon sens, nous n’avons pas à rougir de notre prestation. Face à un tout récent pensionnaire de Division 2, nous avons vaillamment lutté, durablement rivalisé avec nos armes. Des efforts qui ont malheureusement été annihilés juste avant la pause par l’efficacité d’un rival plus expérimenté.

Notre formation est jeune et par conséquent pêche parfois par naïveté. Les récents revers suscitent de l’inquiétude au sein d’un groupe déjà en quête de sérénité. Face à l’Amiens SC, nous avons également été un ton en dessous sur le plan technique. Et cela ne pardonne pas. Néanmoins, nous ne jouons pas dans la même cour et nos ambitions demeurent divergentes. L’issue de cette rencontre apparaît, par conséquent, légitime. Je regrette juste un score un peu sévère. »

27092020 Football Feminin Porto F Vs Asc F 0086 Leandre Leber Gazettesports
  • AMIENS. Stade du Grand Marais. Amiens SC bat Amiens Porto 4-0 (2-0)

Arbitre : M. Charlet assisté de Mlle Riche et M. Berthe.

Temps venteux et pluvieux. Pelouse grasse.

Buts pour l’Amiens SC : Vassant (3), Vlieghe.

Expulsion pour l’Amiens Porto : Rabah (76e)

  • AMIENS SC : Martin ; Meunier (cap), Plessier, De Brito Varela, Bettens, Vlieghe, Tellier Bouazni, Pugnetti, Karaoun (puis Gosse 60e), Glyda (puis Tabitourat 55e), Vassant.
  • AMIENS PORTO : Arhamouz ; Vaquette, Duriez, Ranson, Vacquier, Bihare, Imeling, Mandi, Armand, Rabah, Louchet, Darty, Cécile.

Propos recueillis par Fabrice Biniek

Crédit photos : Léandre Leber (Gazettesports)