ROLLER HOCKEY : Un derby pour démarrer

Roller Hockey Greenfalcons Vs Ecureuils Kevin Devigne Gazettesports 34
Ⓒ Gazette Sports

Alors que la saison 2019-2020 n’avait pu aller à son terme pour des raisons que nous connaissons tous, le championnat N1 de roller-hockey reprend ses droits ce samedi 26 septembre, avec un alléchant derby entre les Greenfalcons et les Écureuils.

Une semaine après s’être affrontés lors d’un tournoi amical, les Greenfalcons de Pont-de-Metz et les Écureuils d’Amiens se retrouvent ce samedi de manière officielle en championnat. Dimanche dernier, lors de ce derby à valeur de répétition générale, les Messipontins l’avaient emporté 6-5 après avoir été menés 4-1 durant la partie.
Finalement, les deux équipes de la Métropole avaient terminé ce tournoi avec un bilan similaire de deux victoires et une défaite : Cherbourg – Pont-de-Metz : 2-6 ; Amiens – Pont-de-Metz : 5-6 ; Pont-de-Metz – Reims : 6-7 ; Amiens – Cherbourg : 7-4 ; Amiens – Reims : 5-1.

Une reprise sans réelle certitude

Si ce tournoi permettait aux deux formations de retrouver le terrain, il laissait apparaître des discours quelque peu différents à son issue. Côté Greenfalcons, Antoine Tetu affichait sa satisfaction : « Le bilan est plus que positif ! » et rappelait les notions avec lesquelles sa formation avait abordé le tournoi : « de prendre du plaisir, de faire jouer tout le monde, de voir qui va jouer avec qui, pour avoir une équipe sure pour la semaine prochaine. » Ce dernier lâchait d’ailleurs à propos du succès face à Amiens « il nous met en confiance, même s’il n’y a rien d’acquis. » Bien qu’elle n’apporte aucune garantie, cette victoire face aux Écureuils apparaît comme un « petit plus » au moment d’aborder ce derby.

Pour Renaud Crignier, coach des Ecureuils, passée la joie de retrouver les terrains après 7 mois sans match, il y avait surtout une volonté de souligner les points à travailler, notamment en attaque où Elie Marcos et Simon Petit sont partis : « On va essayer des nouveaux blocs parce que l’on a perdu des joueurs importants en attaque. Pour le moment, mon frère et moi sommes séparés, c’est aussi pas anodin. Je regarde aussi un peu les jeunes, on a joué aujourd’hui avec 3 nouveaux seniors qui doivent faire leurs preuves. » Par ailleurs, l’entraîneur amiénois ne cachait pas que son équipe allait arriver moins « prête » qu’à l’accoutumé : « les autres années, on avait plus d’entraînement dans les jambes. […] C’est clair que le début de championnat va être plus dur parce qu’on sera moins préparés. »

Privés de matchs officiels durant sept longs mois, Greenfalcons et Écureuils s’affrontent donc d’entrée de jeu en N1, dans un derby toujours indécis, que les Messipontins avaient remporté 6-5 la semaine précédente. Déjà l’heure de la revanche ?

Samedi 26 septembre 18h30
Nationale 1
Pont-de-Metz – Amiens



La rédaction

Crédit photo Kevin Devigne Gazettesports.fr

Publié par La Rédaction

Gazette Sports est votre webzine sur l'actualité des associations sportives d'Amiens Metropole et ses alentours.