OMNISPORT : Ils ont pris de la bouteille [25]

Img 0852
Ⓒ Gazette Sports

Allain Houard a fait aimer le cheval de trait

C’est un personnage à multiples facettes que nous présentons aujourd’hui. Il s’agit d’Allain Houard l’homme aux plusieurs vies et qui restera à tout jamais comme le créateur des Ateliers du Val de Selle à Conty et surtout celui qui a fait aimer au grand public, le cheval de trait. Pour notre part, après avoir découvert en tant que journalistes, les concours de dressage avec Philippe Limousin et les sauts d’obstacles avec le champion olympique de 1976 par équipes Marc Roguet; nous avons découvert le cheval de trait avec les compétitions organisées par Allain Houard. Retracer la vie et la carrière d’Allain Houard ressemble à un vrai parcours du combattant. Lorsque nous lui avions consacré un article voici déjà vingt ans, Allain Houard avait résumé son cas: « Je suis un créateur d’ailleurs. J’ai l’esprit d’entreprise mais de quelque chose qui ne me ramène rien« . Mais commençons par le commencement.

Allain Houard a débuté le sport lorsqu’il a fréquenté le Lycée Louis Thuillier à Amiens. Epoque bénie car exercent des profs de gym de grande qualité (Debergue, Mareschal, Letierce etc).. C’est ainsi qu’il pratique le handball et devient international universitaire en tant que gardien. Il joue aussi au football au Lycée mais également l’Amiens AC (qui n’est pas encore ASC). Son entraîneur n’est autre que Jean Mankowski  le père de Pierre et Frédéric Mankowski. « Durant six heures par semaine, je travaillais  avec une balle contre les murs. Chez moi, il y avait un peu de talent mais surtout beaucoup de travail« . Quand il quitte le Lycée d’Amiens, Allain Houard  va à Lille à l’Institut Médico-Social; Il décroche le diplôme d’éducateur spécialisé. Avec son copain André Balet (disparu voici quelques années), Allain Houard créé la section football au RC Amiénois et s’intéresse au cas des enfants abandonnés (il fallait y penser à l’époque). Il devient alors Directeur des Papillons Blancs au Foyer de Moislains et ensuite, il crée l’Association Yves-Lefebvre à Amiens. En 1978, il crée l’Association les Enfants de la Lune  puis les Ateliers du Val de Somme à Conty. Il fait alors connaissance avec le cheval alors qu’il approche la quarantaine.  Il s’intéresse  plus particulièrement au cheval de trait car il est paisible, patient et c’est l’image de la force tranquille. Evidemment, on ne s’improvise pas cavalier du jour au lendemain. Allain Houard tombe de son cheval à de nombreuses reprises et aujourd’hui, son corps porte encore les stigmates de ces chutes.  Allain Houard explique : « Je prenais peut-être trop de risques. J’étais trop fougueux. Mais il fallait que nous obtenions des résultats en attelage« . Allain Houard s’est cassé le tibia, le col du fémur,  la colonne vertébrale, l’épaule, le poignet.  Mais cela ne l’a pas empêché  de passer tous ses diplômes qui lui ont permis d’enseigner l’attelage tout en participant à de nombreuses compétitions. Conty fut le théâtre de nombreuses compétitions et même en 2002 eurent lieu des championnats du monde. Il a ainsi été sélectionné aux championnats du monde en Hongrie en 1989 et il est ensuite devenu chef de piste international. Avec le cheval, Allain Houard avait tissé des liens très profonds et il aimait  répéter qu’entre l’homme et le cheval, il y avait une « réelle fraternité ». Ainsi, étaient exaucés ses souvenirs  de jeunesse: « J’ai pensé que des rêves d’enfants méritaient un compagnon exceptionnel. J’ai pensé aux chevaux que j’avais connus lorsque j’allais chez ma grand mère, aux voitures de Dobelle qui servaient de petits paquets à la messagerie dans tous les quartiers de la ville d’Amiens ».

Allain Houard peut se regarder dans une glace. Il a réussi sa vie, marquée par la création d’entreprises humanitaires et de chantiers d’innovation sociale. Tout simplement Respect Monsieur Houard.

Lionel HERBET

Crédits photo : DR, gazettesports.fr

Publié par Lionel Herbet

Journaliste historique du sport Picard et Amiénois. Lionel est la mémoire des plus grands exploits sportifs de la région.