FOOTBALL: Romain Desenzani : « J’ai pris la décision d’arrêter pour retrouver plus de stabilité dans ma vie de famille »

Football Longueau Vs Wasquehal Kevin Devigne Gazettesports 48
Ⓒ Gazette Sports

Défenseur droit de l’ESC Longueau depuis deux saisons, Romain Desenzani, raccroche les crampons à seulement 27 ans. Passé par L’ASBO, l’ASC ou encore Roye, le puissant et offensif arrière droit a décidé de privilégier sa vie de famille. Il évoque ici les raisons de ce choix.

Pourquoi avoir pris cette décision ? 

C’est une décision que j’ai en tête depuis un petit moment. J’ai pris la décision d’arrêter pour retrouver plus de stabilité dans ma vie de famille. Le foot me prend énormément de temps et je souhaite me consacrer entièrement à ma famille. J’ai acheté une maison il y a peu et cela prend aussi de temps. 

Tu as peu joué cette saison, cela a influencé ton choix ? 

Oui, les blessures que j’ai connues cette saison et le fait que l’on joue peu de match m’a conforté dans mon choix. Petit à petit j’ai décroché et le fait d’être à la maison aujourd’hui avec ma famille me fait prendre conscience que le foot ne me manque pas en ce moment. Le groupe me manque mais pas le football, cela a conforté ma décision. 

Le parcours en Coupe de France avec Longueau est sans aucun doute le meilleur souvenir de ma carrière.

Tu es encore jeune, c’est plus un break ou un arrêt définitif ? 

C’est une bonne question, j’en ai discuté avec mes proches et je ne sais pas. Pour le moment c’est un arrêt après on verra dans les années à venir. Tout est possible, après si mes chevilles me laissent tranquilles, j’espère continuer le sport et notamment le trail que je pratique aussi. 

Laisser le club en R1 était quelque chose de primordial pour toi ? 

Oui, quand je suis arrivée le club était en R1 et finalement nous sommes descendus en R2 assez injustement. Comme je l’avais dit sur votre site je ne m’étais pas posé la question de partir à l’époque car nous voulions tous effacer cette injustice. Aujourd’hui c’est chose faite et nous devions garder le club à ce niveau. On va dire que l’objectif est rempli, je peux partir l’esprit libre. Et pourquoi pas le voir un peu plus haut dans les années à venir ce serait cool. 

Que retiendras-tu de ton passage à Longueau ? 

Humainement, c’est la plus belle aventure que j’ai connue. La cohésion de groupe, le staff, les dirigeants, les supporters, tout était parfait. Malgré le fait que l’on soit en R2, on n’a fait une magnifique saison avec en prime le parcours en Coupe de France. C’est une saison qui nous a soudés et l’on a pris énormément de plaisir. 

Ton meilleur souvenir dans ta carrière ?

Le parcours en Coupe de France avec Longueau est sans aucun doute le meilleur souvenir de ma carrière. 

Tu es fier de la carrière que tu as accomplie ? 

J’ai été je pense un bon joueur amateur, j’ai évolué jusqu’en CFA à Roye. Ce n’est pas quelque chose de donnée à tout le monde et je suis content d’avoir pu atteindre ce niveau-là. 

Comment expliques-tu vos difficultés cette saison ? 

On en avait parlé avec le coach et le groupe et je pense que les nombreux changements à l’intersaison ont bousculé le groupe. La mayonnaise a eu du mal à prendre et l’on a pris de retard à l’allumage. Après on a su revenir mais sans véritablement trouver de constance. Mais si le groupe reste identique, je pense qu’il y aura une grosse différence par rapport à cette saison.

Comment tu vois l’avenir pour Longueau ? 

Si le club continue de se structurer de manière intelligente comme ils le font, ils pourront atteindre la N3 voir plus.  Avec le synthétique, l’école de foot et les éducateurs, le club à tout pour continuer son développement et atteindre ses objectifs, c’est en tout cas tout ce que je leur souhaite. 



Aurélien Finet

Crédit photo Kevin Devigne Gazettesports.fr