FOOTBALL – Clément Péchin : « C’est la meilleure décision »

Football Camon Vs Longueau Audrey Louette Gazettesports (55)
Ⓒ Gazette Sports

A l’arrêt, comme la plupart d’entre nous et comme tous les sportifs, depuis désormais plus d’un mois, Clément Péchin, joueur de l’US Camon, nous donne son avis sur la décision de la FFF d’arrêter définitivement les championnats et sur les difficultés à garder le rythme pendant le confinement.

Bonjour Clément, commençons par l’actualité : les championnats viennent d’être définitivement arrêtés, c’était une décision inévitable ?

Oui, c’était sur. Reprendre les championnats, je ne suis pas sur que cela aurait été une bonne chose. On va avoir été arrêté deux mois, cela aurait été difficile de reprendre. Je pense que c’est la meilleur décision pour nous. De notre côté, nous sommes maintenu en R1, c’est le principal. Et l’équipe B monte en D1. Donc les objectifs de début de saison sont acquis.

Pour vous cette décision n’a pas un grand impact. La 6ème place finale entérine avant tout une saison satisfaisante ?

Oui, c’est ça. On a fait une très bonne première partie de saison. La deuxième, on était un peu moins bien. De base, on était là pour se maintenir. Maintenant, on a vu ce qu’était le niveau de la R1 et je pense que l’on pourra faire mieux la saison prochaine.

D’un point de vue plus personnel, quel bilan tires-tu de cette saison un peu particulière ?

Au début de saison, quand j’ai vu qu’il y avait beaucoup d’arrivées, je me suis un peu inquiété. Je me demandais si j’allais pouvoir jouer. Et puis, il y a eu l’entretien avec les coachs qui s’est bien passé. Ils m’ont dit que si je travaillais bien, il n’y aurait pas de raisons pour que je ne joue pas. Du coup, au début de saison, j’ai essayé de bosser plus que les autres et j’ai réussi à gagner ma place dans l’équipe. Cela a vraiment été bénéfique parce que j’ai joué pas mal de matchs cette saison, j’ai été beaucoup titulaire (ndlr : 13 matchs de championnat sur 15, dont 8 titularisations). Après, il me manque encore de l’efficacité devant le but. Mais je pense que dans les années à venir, je peux être meilleur.

Il me manque encore de l’efficacité devant le but. Mais je pense que dans les années à venir, je peux être meilleur.

A quoi ressemble ton programme de confiné, comment occupes-tu tes journées jusqu’à maintenant ?

Un jour sur deux, je fais de la course avec du renforcement musculaire. L’autre jour, c’est un jour de repos où je joue à la console, par exemple, on essaie de faire passer le temps, c’est un peu long.

Tu ne fais pas de travail avec ballon ?

On essaye, je suis contre un mur, je fais des jongles, des passes, mais bon, ce n’est pas génial.

Est-ce que l’arrêt définitif des championnats va changer tes habitudes ?

Non, je ne pense pas. Je vais continuer à m’entretenir. Si je ne fais rien et que l’on reprend l’entraînement au mois de juillet, je vais être « carbo ». Il faut que je continue à travailler.

Justement, comment tu l’envisages cette reprise, cela risque d’être un peu compliqué après un si long arrêt ?

Je pense que le club va faire en sorte de nous faire une préparation plus élevée. On reprendra vraiment physiquement au moment où l’on reprendra avec le club.

Quand tout est fini aussi tôt, on arrive à se projeter sur la saison suivante ?

Oui, moi en tout cas j’y arrive. Comme dans un début de saison, avec l’envie de jouer un maximum de matchs, d’être plus décisif, et en me fixant déjà des objectifs personnels.


Morgan Chaumier

Crédit photo : Audrey Louette – Gazettesports