FLOORBALL – Thomas Postel : « On a été très déçus d’apprendre l’annulation des matchs »

Floorball Hoplites Vs Annecy Kevin Devigne Gazettesports 63
Ⓒ Gazette Sports

Capitaine des Hoplites, Thomas Postel revient sur cette situation inédite qui touche le pays, en nous parlant de son club.

Tout d’abord, comment vis-tu ce confinement de manière personnelle ?

Personnellement, je continue mon activité en télétravail donc les semaines passent assez vite et je n’ai pas le temps de tomber dans l’ennui. Je suis en contact régulier avec mes proches via des appels vidéo, c’est très important.

Je ressens clairement le manque des entraînements collectifs.

Et comment le vis-tu de manière sportive ?

Je garde la forme en suivant un programme sportif quasi quotidien d’une trentaine de minutes avec ma copine. C’est bon pour le corps, même si on se fait « mal » pour repousser ses limites, et ça permet de s’aérer l’esprit. Mais je ressens clairement le manque des entraînements collectifs. Toucher la crosse, faire des passes, des tirs, partager des moments avec mes coéquipiers. C’est frustrant.

Gardes-tu contact avec tes coéquipiers ?

Oui, on garde contact par Messenger, on parle un peu de floorball mais pas que, c’est important de conserver un lien ensemble, on est une bande de potes. On a réalisé une vidéo challenge ensemble que l’on a partagé sur les réseaux sociaux et qui a bien plu.

Floorball Hoplites Vs Annecy Kevin Devigne Gazettesports 35
Les Hoplites, une « bande de potes » qui reste soudée dans cette dure période

Comment le vivent-ils pour leur part ?

On a pas mal de jeunes joueurs qui sont encore en études, ça doit être plus difficile pour eux de s’occuper tous les jours.

Y a-t-il un programme sportif mis en place tout de même ?

Non, il n’y a pas de programme à distance, pour le moment. C’est difficile de se préparer alors qu’on ne sait même pas quand est-ce qu’on pourra reprendre les entraînements. Par contre, ce sera important de repartir sur une grosse préparation de pré-saison pour être en forme dès le début du championnat au mois d’octobre.

La santé prime et c’est une décision logique.

Que penses-tu de cette saison blanche ? C’était la meilleure chose à faire ?

C’est une décision difficile, qui fera certainement des déçus. Mais c’est la plus prudente. Nous sommes face à une situation inédite et nous n’avons pas une vision assez claire pour prétendre à un retour à la vie normale. Et puis dans un sport amateur comme le nôtre, il n’y a pas de réel enjeu financier. Donc bien évidemment, la santé prime et c’est une décision logique.

Floorball Hoplites Vs Annecy Kevin Devigne Gazettesports 40
Avec l’annonce de la saison blanche, les Hoplites se maintiennent en N1

Le principal fait de cette saison blanche est le maintien en N1, comment tu juges cela ? Est-ce que ça te « libère », ou au contraire, aurais-tu préféré l’acquérir sur le terrain ?

À la simple lecture du classement, notre dernière place pourrait laisser penser que ce maintien était une aubaine pour nous. C’est un peu plus compliqué que cela. Nous étions entrés dans le money-time et nous nous apprêtions à recevoir les cinq derniers matchs de la saison régulière à domicile, avec notre effectif au complet. On avait enfin lancé notre saison avec des résultats positifs et notamment une victoire avec la manière contre Caen lors de notre dernier match. Nous n’avions que deux points de retard sur la dernière place qualificative pour les play-offs avec des matchs à jouer contre nos adversaires directs. À vrai dire, on se voyait vraiment capables d’aller chercher cette place. On a été très déçus d’apprendre l’annulation des matchs. Désormais, la saison blanche a été annoncée. Il ne faut pas faire la fine bouche, c’est évident que ça nous libère d’une pression et qu’on peut se projeter plus sereinement sur la saison prochaine.

Propos recueillis par Romain Prot

Crédits photos – Kévin Devigne – Gazettesports.fr