VOLLEY (F) : Le LAMVB vers l’échelon supérieur ?

Gazette Lamvb 2
Ⓒ Gazette Sports

Les Instances Nationales ont tranché. En interrompant les compétitions, elles devraient aussi confirmer l’accession des demoiselles de Clément Bevilacqua à l’échelon supérieur.

Elles avaient presque perdu le réflexe de se pincer pour espérer y croire ! Longtemps murmurée, l’hypothèse d’une accession entérinée avant même le baisser de rideau devrait donc passer du stade d’un rêve à celui de la réalité. Un communiqué rédigé par la Fédération Française – où son président Eric Tanguy veillait à confirmer l’arrêt définitif des compétitions – paraît vouloir le laisser sous-entendre.

« Nous attendons l’officialisation de cette décision qui privilégiera la prise en compte des classements en l’état actuel » souligne Clément Bevilacqua. Responsable technique d’une formation du Longueau Amiens Métropole VB qui bénéficiait ainsi de cette particularité. Et dont les efforts jusqu’alors consentis n’allaient se révéler vains.

Je préfère considérer qu’il s’agit plutôt d’une juste et légitime récompense à l’égard de ce groupe, qui, depuis le début de ce championnat, fait la course en tête !

« Certains oseront affirmer, sans état d’âme, que ce billet conservera une saveur particulière. Libre à eux… Je préfère considérer qu’il s’agit plutôt d’une juste et légitime récompense à l’égard de ce groupe, qui, depuis le début de ce championnat, fait la course en tête ! Néanmoins, cette analyse n’est que personnelle. » En quelques mots, l’intéressé s’attache donc, semble-t-il, à (vouloir) mettre un point d’honneur à une saison pas vraiment comme les autres. Faut-il l’admettre. 

« Cette accession nous fait grand plaisir mais le doute a cependant été autorisé. Les dernières infos ne laissaient prétendre à une issue aussi favorable, avec le choix d’une saison blanche » se remémore, soulagé, Clément Bévilacqua. Avec, entre ses mains, ce convoité sésame qui couronne le travail accompli. Celui consenti par une « équipe de copines qui n’aura connu la défaite qu’à trois reprises seulement » 

Volleyball Lamvb (f) Vs Acbb (reynald Valleron) (43)

Propulsé à l’échelon supérieur donc, le Longueau Amiens Métropole VB apparaît néanmoins en avance sur son temps de passage : « Un tableau de marche avait été élaboré avec les dirigeants du club. Et il s’avère, effectivement, que ce projet d’accession se déclinait sur trois ans » confesse Clément Bevilacqua. Convaincu toutefois que cette « bonne nouvelle saura être appréhendée comme il se doit ». Et que le cahier des charges mentionnait cette option.

« Aussi jeune soit-elle, l’association laisse déjà entrevoir une certaine stabilité. Elle repose aussi sur un esprit de formation qui devrait lui être précieux, bénéfique ». Une foi en l’avenir murmurée par un Clément Bevilacqua qui trépigne d’impatience de (re)trouver le chemin du gymnase.

Aussi jeune soit-elle, l’association laisse déjà entrevoir une certaine stabilité. Elle repose aussi sur un esprit de formation qui devrait lui être précieux, bénéfique.

« Certes nous n’aurons plus cette adrénaline liée à la compétition mais nous pourrons ainsi goûter d’être ensemble. Ce confinement est nécessaire et nous devons le respecter. Cependant, je reconnais ressentir quelques fourmis au bout des doigts » argumente, en souriant, l’entraîneur local.

Avant qu’il ne s’imagine « quelques prochains échanges amicaux, sans incidence et par filet interposé afin d’entretenir la forme ». Puis viendra le temps des quartiers d’été. Repos bien mérité, accordé à un effectif qui auparavant sera entré, de plein pied et à jamais, dans l’histoire du club.



Fabrice Biniek

Crédit photos : Gazettesports (Archives)