LES GOTHIQUES – Mario Richer : « Les joueurs doivent s’adapter »

Hockeysurglace Gothiques Vs Nice Kevin Devigne Gazettesports 94
Ⓒ Gazette Sports

D’abord qualifiés pour les demi-finales suite à une décision de la FFHG samedi soir, les Gothiques ont finalement vu la fédération revenir sur sa décision. Une situation liée au coronavirus, qui s’avère de plus en plus problématique…

Mardi 3 mars dernier, les Gothiques prenaient les devants dans leur série face à Mulhouse en s’imposant 3-0. Menant 3-2 dans cette série, les Amiénois se rendaient en Alsace le lendemain soir, pour aller disputer un match 6 possiblement décisif en vu d’une qualification en demi-finale. Mais le vendredi midi, la FFHG annonçait finalement que le match ne pourrait pas avoir lieu à Mulhouse le soir-même. Et dans la soirée de vendredi, la fédération décidait qu’aucun match ne se disputeraient entre les deux équipes durant le week-end.

La décision était prise on était prêts à aller à Grenoble

Le lendemain soir, à 20h30, l’instance dirigeante du hockey français annonçait finalement la qualification d’Amiens pour les demi-finales, et, par conséquent, la fin de l’aventure mulhousienne. Une décision qui poussait donc le staff amiénois à se tourner vers un affrontement face à Grenoble, comme nous le confiait Mario Richer : « Tout était prévu pour Grenoble, les entraînements étaient faits pour Grenoble, on préparait cette série. Ce sont des équipes différentes qui ont des façons différentes de jouer, on ajustait notre façon de jouer à notre nouvel adversaire. Il y a des choses que l’on fait contre une équipe et pas une autre, la décision était prise, on était prêts à aller à Grenoble. » Afin d’y disputer le premier match de leur série face aux Brûleurs de Loups (ce mardi 10 mars), les Samariens devaient prendre le bus dans la soirée de dimanche afin de rejoindre l’Isère…

Imbroglio et retour en quart…

Mais ce dimanche 8 mars, aux alentours de 23h, la FFHG revenait sur sa décision et annonçait finalement que le match 6 du quart de finale entre Amiens et Mulhouse se tiendrait à Cergy-Pontoise, à huis clos, ce mardi 10 mars à 20h. De son côté, Grenoble avait au préalable accepté de décaler la demi-finale qui la concerne à partir de vendredi à Grenoble. Cependant l’autre demi-finale opposant Rouen à Angers commencera bien dès mardi 10 mars.

Hockey Sur Glace Gothiques Vs Mulhouse Match5 Kévin Devigne Gazettesports 45
Alors qu’ils devaient affronter Grenoble en demi-finale, c’est bien face à Mulhouse que les Gothiques joueront ce mardi soir

Pour le coach amiénois, la première décision de qualifier Amiens avait peut-être était prise à la hâte : « Avant de faire des choix il faut savoir où tu vas. » D’autant que, comme le soulignait Mario Richer, de nombreuses questions émanent désormais : « Que va-t-il se passer pour la série entre Rouen et Angers ? Vont-ils commencer demain soir ? Si ça commence demain soir, l’autre série de demi-finale commence vendredi, et il y aura donc un décalage… » Autre information importante, les rassemblements de plus de 1000 personnes sont désormais interdits. Qu’en sera-t-il des pertes financières pour les clubs ? Comment géreront-ils leur billetterie ?

Cependant, pour l’entraîneur amiénois, une chose est claire : « Les joueurs doivent s’adapter car demain il y a un match face à Mulhouse. » Si ce match 6 devrait bien avoir lieu, la suite de ces play-offs s’inscrit toujours en pointillée, au vu de l’évolution du Coronavirus en France et des restrictions de plus en plus nombreuses dans l’hexagone…



Propos recueillis par Quentin Ducrocq

Crédit photo Kevin Devigne Gazettesports.fr