TENNIS : L’AAC en place pour son tournoi

Ⓒ Gazette Sports

A partir de dimanche, l’AAC recevra des tenniswomen du monde entier qui participeront à la vingt-deuxième édition du tournoi ITF.

À partir de dimanche, plus d’une soixante de tenniswomen ainsi que seize équipes vont fouler la terre battue amiénoise, jusqu’à la finale double, samedi 14, et simple, dimanche 15. Karla Mraz, directrice du club nous affirme que tout est prêt et que le club n’attend plus que l’ouverture du tournoi : « On est sur la dernière ligne droite, tout est prêt pour accueillir les joueuses. On a fait toute notre communication, des affiches vont apparaître à partir de lundi en ville. L’équipe des bénévoles est en place, donc il n’y a plus qu’à (rires). »

Rebeka Masarova, vainqueur du tournoi l’an passé

Un tournoi de ce type demande beaucoup d’efforts de mise en place, et même si le club organise cette compétition depuis vingt-deux éditions, la tâche ne reste jamais sans petits soucis : « Il a fallu chercher des partenaires au dernier moment, et même si l’équipe est rodée, on a toujours de nouvelles personnes, de nouveaux bénévoles, donc il faut aussi briefer tout le monde, et essayer de créer une cohésion d’équipe.« 
De plus, le club gère cette année l’hébergement pour les joueuses du tableau final, ce qui, pour Karla Mraz et son équipe « représente une logistique supplémentaire, qui est agréable pour les joueuses, mais qui demande beaucoup de travail pour nous. »

La liste des joueuses, elle, est quasiment complète, avant la liste finale qui sort ce jeudi, mais Karla Mraz affirme qu' »il peut encore y avoir du mouvement, jusqu’à la signature des joueuses samedi, sous réserve de certificat médical notamment.« 

La seule grosse crainte qui plane sur le tournoi reste tout de même l’impact du Coronavirus, même si la directrice de l’AAC nous attestait avec optimisme qu’il n’y avait « rien d’alarmant. Après ce n’est pas le nombre de public présent qui peut faire changer les choses, c’est plus le fait que ce sont des joueuses, qui, pour la plupart ont traversé l’Europe pour venir. Il peut y avoir dans le pire des cas, un confinement dans le club-house, mais pas au niveau du jeu, des spectateurs.« 

De ce fait, le virus ne devrait pas gâcher cette compétition, qui débutera par le tirage au sort des matchs, samedi, avant le début des rencontres qualificatives pour le tableau final, dimanche.



Romain Prot

Crédits photos – Archives