TIR À L’ARC : Retour sur les championnats régionaux de tir en salle

Tir à L'arc (reynald Valleron) (17)
Ⓒ Gazette Sports

Ce weekend se déroulaient les championnats régionaux de tir à l’arc en salle sur les sites d’Amiens et de Sains en Amiénois.

Sur deux jours, 144 archers se sont donc affrontés pour cette étape régionale de tir en salle qui précède les championnats nationaux du 21 au 23 février et qui auront lieu à Vittel. Parmi ces 144 archers, six Amiénois de la Compagnie d’Arc d’Amiens étaient engagés ainsi que trois Sainois du Club de Tir à l’Arc de Sains en Amiénois.

Trois arcs étaient alors mis en avant sur ces deux jours de compétition : l’arc classique, l’arc à poulies et le bare bow (arc nu). Sur la journée du samedi au site d’Amiens, nous avons rencontré Paul Foulon, capitaine de la Compagnie d’Arc d’Amiens, qui nous parlait de l’événement. Lors de cette rencontre, les seniors 2 étaient en compétition sur l’arc classique.

Organisatrice de nombreux événements sur la saison, la Compagnie d’Arc d’Amiens est un club très développé comme l’expliquait Paul Foulon : « Notre club compte actuellement 75 licenciés avec quelques champions parmi nous. Pas sur la catégorie de tir en salle, mais sur le tir de parcours par exemple, le tir nature ou 3D, on a la vice-championne de France 2019, Christine qui est licenciée du club. On accueille toutes les catégories de poussins à seniors 3, essentiellement en arc classique ou arc nu. C’est une donnée qui varie selon les années, mais bonhomme allant on reste à peu près sur une base de 75 / 80 licenciés par saison. Sur tous ces licenciés, la mixité a tendance à s’équilibrer, cette année on a une part de 30% de femmes pour 70% d’hommes ; mais chez les jeunes et les débutants on a une plus forte tendance féminine.« 


Découverte de la compétition :

« Ce weekend on accueille des sportifs de toute la région : certains viennent du fin fond de l’Aisne, du côté de Château-Thierry, d’autres qui viennent de Lille, Loos et compagnie, ou encore de la Somme et de l’Oise. Les talents sont partout !

Les championnats régionaux amènent au titre de champion régional, ensuite quand on est parmi les meilleurs de la région on a potentiellement les chances d’être sélectionné pour les championnats nationaux qui ont lieu fin février. Chaque région est tenue de faire ses championnats avant la date nationale afin d’envoyer ses sélectionnés. Il n’y a pas de quota par région, mais un classement national est effectué afin de prendre par exemple les 60 premiers s’il y a 60 places pour la compétition. Ce classement national des archers est basé sur les trois meilleurs résultats effectués dans la saison, auxquels peut venir s’ajouter celui de ce weekend. 

Un archer peut prendre part à toutes les compétitions qu’il souhaite sur la saison, que ce soit en arc classique, à poulies ou nu. Mais venu le jour de la compétition, il doit faire un choix puisque de toute façon, aujourd’hui par exemple, les seniors 2 sont en arc classique sur Amiens tandis que la compétition d’arc à poulies se déroule en même temps à Sains. Un archer peut passer les sélections avec plusieurs arcs, mais selon ses résultats il devra forcément faire un choix. 

À partir du moment où l’on sait tirer à l’arc, qu’importe la discipline l’objectif reste de viser au centre. Il y a quelques particularités sur les distances notamment, sur les parcours natures ou 3D lors desquels on retrouve des cibles à distances inconnues variant de 5 à 60 mètres. Il y a donc des particularités à appréhender, mais la position de tir ne change pas, il suffit d’adapter, d’estimer les distances et de positionner son viseur pour atteindre la cible au mieux.

C’est vraiment le licencié individuel qui est classé, pas le club. Il existe aussi des championnats par équipe. Mais sur ces compétitions individuelles, le plus important reste le mental : là par exemple il y a un tir de qualification qui est plutôt individuel, mais ensuite viennent les phases de duel sur lesquelles on rencontre quelqu’un de façon directe. Là on est face à quelqu’un et là le mental est pour le coup primordial puisqu’il faut tirer avec un maximum de décontraction tout en restant concentré pour faire le meilleur score possible et battre la personne que l’on a face à soi. » 


Résultats amiénois :

Senior 1 Femme Arc Classique 2020
FREDJ Lisa – 475 pts : 5ème
Senior 1 Homme Arc Classique 2020
TETU Sebastien – 570 pts : 3ème
WIART Florent – 525 pts : 12ème
Senior 2 Homme Arc Classique 2020
COFFINIER Laurent – 457 pts : 28ème
Senior 1 Femme Arc à Poulies 2020
FOULON Elise – 521 pts : 5ème
Scratch Homme Bare Bow 2020
MARCHAND Nicolas – 497 pts : 1er

Résultats sainois :

Senior 2 Femme Arc Classique 2020
LEFEBVRE Émeline – 508 pts : 3ème
BRANGER Claire – 474 pts : 10ème
Senior 2 Homme Arc Classique 2020
DORMOKRAY Cyrille – 530 pts : 14ème


Océane KRONEK

Crédits photos : Reynald Valleron – Gazettesports.fr