RUGBY – HARINORDOQUY : « Le RCA est un club qui se donne les moyens »

Rca Rugby Amiens Imanol Harinordoquy 0008 Leandre Leber Gazettesports
Ⓒ Gazette Sports

Imanol Harinordoquy, vice champion du monde français 2011, pour ne citer que ce pan de sa grande carrière, a honoré le Rugby Club Amiénois de sa présence ce vendredi soir. L’occasion pour joueurs, staff, partenaires et curieux de rencontrer un grand nom du rugby, qui a eu l’occasion de s’exprimer.

C’est après un passage à Abbeville que l’ancien troisième ligne a fait une halte au club Amiénois. L’entraînement des seniors a été l’occasion pour lui de visiter les vestiaires inaugurés en juin dernier et de parler aux joueurs. Un discours sur le dévouement et les valeurs, et des conseils sur la façon d’aborder le prochain bloc de trois matchs, à haut risque pour le RCA (réceptions de Evreux et Soissons, déplacement à Rouen).

Rca Rugby Amiens Imanol Harinordoquy 0002 Leandre Leber Gazettesports
Harinordoquy dans les vestiaires amiénois.

Le rendez-vous était ensuite donné par les présidents et vice-présidents Joël Nayet et Julien Carlier dans le club-house pour une prise de parole devant les personnes venues pour l’occasion. Après un long retour sur sa carrière, avec quelques anecdotes rares de terrain sur des moments de son immense vécu, Harinordoquy a conclu sur l’importance de garder ce côté familial qu’a le rugby, et la promotion du rugby féminin.

Une soirée qui intervient dans une période virage du Rugby Club Amiénois, qui ne cesse de franchir des étapes. Après la montée en Fédérale 3, les infrastructures nouvelles, le club voit un grand nom du rugby français fouler son sol.

Imanol Harinordoquy : « Je suis venu à Abbeville la veille et à Amiens car c’est un honneur pour moi de revenir sur ces terres où le rugby se développe. J’aime venir sur ces territoires où le rugby n’est pas le sport numéro un mais il a sa place et a un bel avenir.

Quand je vois les infrastructures je me dis qu’il y a beaucoup de clubs professionnels qui aimeraient avoir autant. Donc ça fait plaisir de voir ça, c’est un club qui se donne les moyens. Le sens de l’accueil aussi, que j’ai pu constater, les valeurs et ce côté familial c’est très important. Il y a une belle école de rugby, une équipe féminine, c’est beau à voir.

Je vais suivre les résultats de l’équipe les prochains week-end. Je leur ai fait un petit discours dans le vestiaires, sans leur mettre de pression, mais ils ont un bloc important de trois matchs. J’espère qu’ils vont honorer le maillot, prendre du plaisir, s’amuser, et défendre leur territoire, c’est important ! »

Rca Rugby Amiens Imanol Harinordoquy 0004 Leandre Leber Gazettesports
Julien Carlier, Imanol Harinordoquy et Joël Nayet.

Joël Nayet : « Il vient nous faire partager toute son expérience du rugby international, toutes les belles valeurs que l’on véhicule dans le rugby. C’est un garçon qui respecte ses origines, son territoire, qui a de vraies valeurs de travail, de collectif, et humaines. C’est un moment fort et symbolique pour le RCA, qui peut bénéficier de l’expertise d’un joueur qui n’a même pas 40 ans, qui a été 82 fois international, et donc qui a une vraie vision du jeu.

Le club grandit, il se structure, il apprend, et prend de l’expérience. Bien entendu on vise toujours le maintien, c’est primordial pour le club. Mais on a confiance en l’équipe, et on met les moyens matériels et humains pour que le club fonctionne de mieux en mieux, et capitaliser sur la formation, pour préparer l’avenir. »

Benjamin Poupart

Crédit photo : Léandre Leber – GazetteSports