HANDBALL : Sur le fil pour les féminines de Rivery

Handball Feminin Asm Rivery Vs Valenciennes Gazettesports Coralie Sombret 14
Ⓒ Gazette Sports

Si les Aillygeoises partaient favorites sur le papier face à Rivery, les joueuses de Nicolas Baudelot ont su déjouer les pronostics en s’imposant aux tirs au but, 25-22.

Les coéquipières de Delahaye démarraient fort cette rencontre avec un premier 0-2 après une minute de jeu. Un premier écart de deux longueurs qui allait persister sur toute la première partie du match puisque les Riveraines ne se laissaient jamais distancer. Malgré l’avance persistante de leurs adversaires (1-3, 7’ / 3-5, 10’), les protégées de Baudelot ne baissaient pas les bras et les Aillygeoises ne parvenaient pas à affirmer leur jeu, butant sans cesse sur des Riveraines déterminées à passer ce tour.

Alors que Da Silva rapprochait ses coéquipières de leurs adversaires (5-6, 16’45), celles-ci repartaient de plus belle en ramenant l’écart à trois unités (5-8, 19’). À cinq minutes de la fin de la première partie, le score était toujours en faveur des visiteurs (8-11, 25’) mais la volonté d’aller au bout de leurs efforts ramenait les coéquipières de Petit à deux unités au buzzer, après une exclusion temporaire adverse (10-12, 30’).

Une deuxième partie acharnée

Revenues du vestiaires plus décidées que jamais, les Riveraines pouvaient compter sur une Beaugrand en forme. Ses cinq arrêts lors des quatre premières minutes de jeu ont permis à ses coéquipières de rester dans la partie, et surtout à Da Silva puis Jan d’égaliser (12-12, 33’). Une pénalité replaçait les Aillygeoises légèrement devant, mais Auger rééquilibrait immédiatement les choses avant de se faire exclure temporairement à son tour. Diminuées en terme d’effectif alors qu’elles étaient revenues au score, les Amiénoises n’en démordaient pas pour autant et maintenaient l’égalité en l’absence de leur 7ème joueuse. 

De nouveau au complet, les équipières de Duchateau parvenaient enfin à prendre les devants sur cette partie (15-14, 38’). Mais les visiteurs entendaient bien faire respecter leur place de dauphines au championnat et reprenaient rapidement l’avantage (17-18, 44’). Si les deux équipes se rendaient but pour but, les camarades de Delahaye ont fini par récupérer leur avance de deux unités à un quart d’heure du coup de sifflet final. L’intensité du match s’accélérait de plus en plus et les actions s’enchainaient. Monté à 19-20 en moins de deux minutes, le score ne cessait d’évoluer et les parades se multipliaient de chaque côté du terrain. 

Fin de match en acceléré

Ses joueuses étant menées 19-21, Baudelot posait alors son premier temps mort (46’). Une minute et deux buts de Da Silva plus tard, les Aillygeoises étaient de nouveau à portée des locales (21-21, 47’). Une nouvelle exclusion côté visiteur permettait à Beaurain de remettre son équipe devant à 1’30 de la fin, mais Caverne est alors venue égaliser pour les siennes (22-22, 49’10). S’en est suivi un duel entre Cottenceau (14 arrêts) et Beaugrand (19 arrêts) dans les cages mais le score n’évoluera plus, envoyant les deux équipes vers les tirs au but.

Da Silva s’avançait la première face à Cottenceau et inscrivait le point tandis que derrière, Beaugrand restait imperturbable devant les tentatives de ses adversaires. Venait ensuite Beaurain qui renforçait l’espoir de tout un club venu les encourager, puis Duchateau qui infligeait le troisième pénalty consécutif aux Aillygeoises. De son côté, Beaugrand stoppait le troisième tir adverse, envoyant ses coéquipières en demi-finale après s’être imposées 25-22.

Rendez-vous donc pris le weekend des 21-22 mars pour ces demoiselles qui n’en démordront pas pour valider leur dernier ticket vers les finales.


ASM Rivery HB – Ailly-sur-Somme : 25-22 (10-12)
Arbitres : MM. Alexis Baltz & Gauthier Charles
Rivery : Beaugrand ; Beaurain (C, 7), Adam, Auger (1), Baillet M., Da Silva (8), De Leo, Delporte, Duchateau (5), Jan (2), Petit Camille (2), Petit Charlotte
Ailly-sur-Somme : Cottenceau ; Delahaye (C), Baillet C. (6), Cailliez (1), Carpentier (2), Caverne (6), Chovaux, Herlein (5), Roide (2).


Océane KRONEK

Crédits photo : Coralie Sombret – Gazettesports.fr