VOLLEY (F) : Le LAMVB privilégie l’essentiel

Volleyball Lamvb (f) Vs Acbb (reynald Valleron) (49)
Ⓒ Gazette Sports

Les demoiselles de Clément Bevilacqua ont fait l’ouvrage à Liévin. Et confortent ainsi leur place en tête du classement.

Comme s’il manquait la cerise sur le gâteau ! Sans vouloir faire la « fine bouche », Clément Bevilacqua semblait vouloir laisser apparaître un goût d’inachevé malgré le succès des demoiselles du Longueau Amiens Métropole VB sur le parquet du VC Liévinois (1-3). « Les filles ont, à mon sens, préféré privilégier le fond et non la forme ! » pestait l’entraîneur d’une formation qui pourtant continue à caracoler en tête du championnat Nationale 3.

Les filles ont, à mon sens, préféré privilégier le fond et non la forme ! Sans oser l’admettre, l’effectif partageait ce sentiment. En témoigne une célébration en fin de match pas vraiment comme à l’accoutumée.

Clément Bevilacqua

Perfectionniste dans l’âme, l’intéressé aurait-il été rattrapé par sa personnalité à l’heure de faire l’analyse de ce fructueux déplacement ? « Il y a peut-être un peu de cela il me semble. Cependant, force est de constater que la copie rendue par les filles n’est pas celle que nous sommes en droit de prétendre. D’ailleurs, le staff et moi-même n’étions pas les seuls à afficher de la frustration. Sans oser l’admettre, l’effectif partageait ce sentiment. En témoigne une célébration en fin de match pas vraiment comme à l’accoutumée » évoquait encore Clément Bevilacqua.

Volley Lamvb U13 0005
Clément Bevilacqua regrettait un « manque de maîtrise » durant cette rencontre

Face à un adversaire qui, lors du précédent exercice, s’était révélé intraitable, le LAMVB s’est toutefois acquitté de sa tâche. « C’est assurément ce qu’il convient de retenir. Même si la manière fait défaut, notre capital s’enrichit de trois nouveaux points » précisait, avec un sourire retrouvé, le responsable technique amiénois. Ravi également que son dauphin, le Vésinet Stade Saint-Germanois VB, n’ai été contraint d’abandonner deux sets avant de vaincre face à UGS Portes de l’Essonne VB (3-2), lors d’un duel de prétendants dont il s’était appliqué à connaître le résultat.

« Simple curiosité » selon l’intéressé. Avant qu’il ne relate la prestation de ses protégées : « L’équipe a fait preuve de fébrilité en réception notamment. Elle n’a pas brillé à mon goût au service. Nos deux passeuses, et loin de moi la volonté de pointer qui que ce soit à l’index cependant, ont éprouvé des difficultés à trouver leurs marques. Il est vrai que l’environnement nordiste peut dérouter. Il est assez vaste… » Un contexte où les Amiénoises réalisaient un « hold-up » lors du premier set.

L’équipe a fait preuve de fébrilité en réception notamment. Elle n’a pas étincelé à mon goût au service

Petit coup de pouce du destin à l’égard d’une formation qui, toutefois, perdait la main durant la deuxième manche. Comme si elle se faisait taper sur les doigts… « Dans l’incapacité de maîtriser son sujet, le groupe passait alors au travers » ronchonnait Clément Bevilacqua. Contre-temps que les partenaires de Colleen Lentz s’empressaient de rectifier, se retroussant alors les manches afin de s’assurer le gain des deux suivantes.

« Dans le sport, la chance n’existe pas. Il convient de la provoquer. Disons qu’à Liévin, elle nous a été clémente. Mais attention, cette prestation certes couronnée de succès doit nous inciter à la prudence. » Clément Bevilacqua encouragerait-il à une remise en question ?

Volleyball Lamvb (f) Vs Acbb (reynald Valleron) (34)
Les Amiénoises ont cependant connu les joies du succès en terres nordistes

« Je n’irai pas jusque là. Il est plaisant d’entraîner, de diriger un tel effectif. Cependant, s’en remettre parfois à la Roulette Russe comporte des risques » souligne l’intéressé. En espérant que cette « peur de trop bien faire » ne nuise pas à la réussite d’une troupe bel et bien concernée par l’accession. Et plus que jamais même.

  • LIEVIN. Salle Noël Josephe. Longueau Amiens Métropole VB bat VC Liévinois 3-1

(25-22 en 31’, 21-25 en 31’, 25-21 en 28’, 25-19 en 27’) Arbitres : MM. Winckelmuller et Melaïa

  • LAMVB : Colleen Lentz, Samantha Carreel, Julie Cadart, Leïla Loubard, Florence Leclère, Morgane Allemeersch, Julie Canlers, Camille Darras, Eléonore Malivoir, Cécile Lapeyronie, Julie Devaux, Yuwei Li.

Fabrice Biniek

Crédit photos : Gazettesports (Archives)