FOOTBALL (F) : Encourageant malgré tout …

Amiens Sc Feminine Saint Etienne Foot 2019 Photos Roland Sauval 0020
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Vaincues en amical, les demoiselles de l’Amiens SC ont jonglé entre satisfaction et désillusion.

Hicham Andasmas se voulait un tantinet dubitatif au moment de « tirer les premiers enseignements » d’une confrontation à la saveur amicale, orchestrée face à Issy-les Moulineaux. Sur l’aire de jeu de l’actuel leader invaincu de Division 2, Groupe A, les Amiénoises n’ont certes « pas démérité mais ont parfois fait preuve de naïveté » murmurait leur responsable technique. « Face à un adversaire qui lorgne vers l’Elite, un niveau qui fut d’ailleurs le sien durant les saisons 2012/2013 puis 2014/2015, nous avons globalement bien tenu notre partie. Cependant, certains buts concédés me restent encore au travers de la gorge » mentionnait l’intéressé. En se remémorant une entame de rencontre notamment marquée « par une incompréhension entre Clémence Poiteaux et Floriane Fortin ». Ce dont s’en félicitait la formation parisienne (1-0 ; 3e)

Face à un adversaire qui lorgne vers l’Elite, un niveau qui fut d’ailleurs le sien durant les saisons 2012/2013 puis 2014/2015, nous avons globalement bien tenu notre partie

Hicham Andasmas

Chaotique entame de duel pour une troupe amiénoise « bien en place », qui s’appliquait à retrouver ses esprits avant de devoir « à nouveau et malheureusement » baisser la tête à la demi-heure de jeu lorsqu’un ballon perdu côté gauche terminait sa course au fond des filets de l’infortunée remplaçante de Camille Martin, toujours sous le coup d’une suspension. « Approximations que l’on paie cash » soupirait alors Hicham Andasmas.

Revenues avec de louables intentions, les ambassadrices de l’Amiens SC allaient être récompensées de leur pugnacité. Et en deux temps, trois mouvements, Tellier-Bouazni veillait à rétablir la parité en 120 secondes ! (2-2 ; 59e). « Évoluant en bloc et plus haut, le groupe dévoilait plus d’agressivité. Excellait dans la récupération de balle également. La réduction du score puis l’égalisation traduisait cet état d’esprit. »

Le doublé de Tellier-Bouazni n’a cependant pas permis à l’Amiens SC de triompher en région parisienne.

Sur leur lancée, les Amiénoises se découvraient même l’envie d’enfoncer un peu plus encore le clou : à point nommé, Aline Dilly s’attachait à convertir en but, « d’une frappe lourde, un ballon traînant dans la surface de réparation » s’en réjouissait son coach (2-3 ; 77e).

« Ce but me semble être le reflet de la détermination, de la force de caractère de ce groupe. Celle d’un groupe étoffé ce dimanche à dix-huit joueuses dont certaines ont eu le loisir de se montrer, voire se mettre en évidence » commentait encore Hicham Andasmas. Avant d’ajouter :

« Malheureusement, cet ascendant au tableau d’affichage nous a encouragé à déjouer ! Nous avons changé notre façon de faire, privilégiant ainsi un « petit confort » décliné par une plus grande conservation de balle. Au lieu d’affirmer un désir à aller de l’avant… » regrettait l’entraîneur de l’ASC. D’autant que ses protégées allaient être rapidement rappelées à l’ordre. À l’affût, les Parisiennes exploitaient brillamment une perte de balle à 20 m pour inscrire un 4ème but.

Ce but me semble être le reflet de la détermination, de la force de caractère de ce groupe. Celle d’un groupe étoffé ce dimanche à dix-huit joueuses dont certaines ont eu le loisir de se montrer, voire se mettre en évidence.

Hicham Andasmas

« Le quatrième but est anecdotique, surtout qu’il fait suite à une interprétation du règlement. La rencontre était d’ailleurs terminée depuis deux minutes. Cependant, cette confrontation nous a permis de reprendre le rythme, de perfectionner notre projet de jeu. » De se projeter également vers la reprise du championnat, en fin de semaine, avec la réception de l’AS Nancy-Lorraine, un bras de fer que l’Amiens SC tentera de remporter.

  • ISSY-les MOULINEAUX. Issy-les Moulineaux (D2) bat Amiens SC (D2) 4-3 (2-0)

Buts pour l’Amiens SC : Tellier Bouazni (57e, 59e), Dilly (77e)

  • AMIENS SC : Poiteaux ; Meunier, Soyer (puis Vlieghe 60e), Fortin (puis Dilly 46e), Gosseye (puis Bettens 46e), Vlieghe (puis Karaoun 46e), Follain (puis L. Seret 46e), C. Seret, Tellier Bouazni (puis Dolignon 70e), Pugnetti (puis Cabaret 46e), Debut (puis Brioux 46e)

Fabrice Biniek

Crédit photos : Gazettesports (Archives)