FOOTBALL – Léo Crépin : « Le gardien ne va pas faire gagner un match mais il permet de ne pas le perdre »

Img 9490 630x420
Ⓒ Gazette Sports

Après avoir évolué avec la réserve des Portugais durant toute la saison dernière, Léo Crépin a aujourd’hui retrouvé une place de titulaire dans les buts de l’équipe première. Nous l’avons rencontré pour évoquer son parcours mais également pour parler des Portugais d’Amiens.

Bonjour, pour commencer peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Léo Crepin, j’ai 21 ans et je suis gardien aux Portugais d’Amiens. Je suis en première année de Master en STAPS, sur l’entraînement et l’optimisation de la performance. Je suis également éducateur à l’ASC pour la section sport adapté.

Je joue au foot depuis que j’ai 7 ans, j’ai joué dix années à l’ASPTT et quand on est montés en PH je suis parti à Camon pour jouer en DH. Pour mes études j’ai arrêté les entraînements la semaine, je faisais juste les matchs le week-end, donc pour jouer je suis retourné à l’ASPTT et ensuite je suis allé à Ailly sur Somme pendant un an. Et aujourd’hui ça fait trois ans que je suis aux Portugais d’Amiens.

Comment en étais-tu venu au football au départ ?

Au départ pour faire comme mon frère. Il faisait du foot et si au début je ne voulais pas entendre parler de ce sport, quand je suis arrivé sur Amiens je m’y suis mis. J’ai commencé défenseur, et au bout d’un an notre gardien a voulu aller sur le terrain, le coach a demandé si quelqu’un voulait aller le remplacer deux semaines et moi j’ai dit « je veux bien ». Au bout de deux semaines il m’a dit qu’il avait trouvé un gardien, je lui ai dit : « Non moi je reste ». Et du coup j’y suis toujours resté depuis !

Tu sens vous (ndlr : les gardiens) avez un rôle à part sur le terrain ?

On peut ressentir que l’on est mis à l’écart, parce que souvent lorsque l’on évoque les joueurs sur le terrain, on ne pense pas trop au goal. Gardien, c’est un rôle à part, ça n’a rien voir, peut être qu’on ne court pas mais on est plus décisifs… En fait le gardien ne va pas faire gagner un match mais il permet de ne pas le perdre, je trouve ça plus important.

Après il faut se dire que si l’on prend un but, on peut mettre l’équipe dans le trou, il faut pouvoir le gérer

Selon toi, qu’est ce qu’il faut pour être un bon gardien ?

Beaucoup de sang-froid. Il faut apprendre à être décisif, l’équipe repose sur toi. Les joueurs peuvent faire des mauvaises passes, nous on peut pas se permettre de rater une prise de balle, une sortie… C’est le fait d’être décisif comme ça qui m’intéresse le plus. Après il faut se dire que si l’on prend un but, on peut mettre l’équipe dans le trou, il faut pouvoir le gérer.

Quels sont tes axes de progression ?

Ce serait plutôt sur mes sorties dans les pieds. Tout ce qui est prise de balle et sortie aérienne ça va comme je suis assez imposant. Physiquement je n’ai pas peur d’y aller, sauf que je suis assez lent pour fixer mes appuis et me coucher au sol. Après sur les frappes il n’y a pas de soucis je suis assez réactif, mais je dois encore progresser pour savoir à quel moment sortir dans les pieds et à quel moment l’attaquant va frapper. Je travaille là-dessus et aux entraînements je sens que je progresse au contact d’un attaquant comme Kévin Derville, il m’aide vraiment à me surpasser !

Football Amiens Portugais Vs Breteuil Sur Noye Reynald Valleron 36

Passons maintenant aux Portugais d’Amiens. Comment tu juges votre première partie de saison ?

Ah… la saison aux Portugais cette année c’est mitigé. On avait vraiment bien commencé avec un nul à l’extérieur et une victoire derrière. Après on a enchaîné deux défaites et moralement ça a fait un peu mal. Après ces quatre matchs il y a eu un changement de coach et ça a tout modifié (ndlr : Benoit Sturbois est devenu entraîneur aux côtés de Nordine Laroussi en remplacement de Florian Duval désormais coach de la réserve). Quand Benoit est arrivé il a réussi à créer une vraie cohésion dans le groupe, il a même soudé groupe A et groupe B, en gros on n’a plus deux équipes séparés, on a tout un groupe qui s’entraîne ensemble.

Le changement était nécessaire selon toi ?

Nécessaire ce n’est pas le mot, mais il fallait faire quelque chose en tout cas.

Et comment ça se passe avec Benoit Sturbois, votre nouvel entraîneur ?

Nouvel entraîneur dit nouvelles règles, et avec lui c’est carré, c’est sa personnalité, il est comme ça. Le cadre était moins strict avec Florian et Nordine.

Depuis son arrivée vous avez réalisé de bonnes performances, mais au final ce sont trois matchs nuls de plus au compteur…

Img 9429 279x420 1

Mentalement c’est dur craquer deux fois alors que l’on est en place, que l’on gagne… En fait le problème c’est que l’on se blottis derrière, au lieu de continuer à aller chercher un second but.

Personnellement, c’est le gros point noir depuis le début de saison, même si je fais de bons matchs, je n’ai pas encore fait de clean-sheet et ça m’énerve beaucoup ! Il faut vraiment que l’on travaille sur ce point, pas seulement moi, ça part des attaquants, puis les milieux et bien sûr la défense.

C’est frustrant de prendre ne serait ce qu’un but. Quand les joueurs sur le terrain ratent ou qu’ils font des mauvaises passes, on a envie de faire quelque chose mais on ne peut pas, le seul truc où on peut agir c’est sur le fait de ne pas se prendre de but. Si on gagne trois ou quatre zéro et que je me prends un but, je serais quand même frustré à la fin.

Vous-vous fixez tout de même des objectifs ?

Le classement on le prend au fur et à mesure, comme il vient. Benoit fait une très grosse préparation avant les matchs, on passe beaucoup de temps sur les vidéos pour se préparer pour le match, pour rentrer dans un état de concentration optimal. Du coup par rapport au classement, aujourd’hui on ne se dit pas que l’on va jouer la montée et on ne se dit pas que l’on va descendre non plus. Tous les ans depuis que je suis aux Portugais j’entends que nous n’avons rien à faire en R2, que l’on va descendre, et tous les ans on s’en sort… Cette année, avec l’effectif que l’on a et les équipes adverses, je pense que l’on va se maintenir.

Tu parles de l’effectif, dirais-tu qu’il est meilleur que la saison précédente ? (ndlr : il y a eu une grosse vague de départs durant l’été, avec plus d’une dizaine de joueurs qui ont quitté le club)

Je dirais que le groupe a été renforcé. Pas en qualité technique, on n’a pas des joueurs plus techniques ou avec plus de qualités de ballons, mais on a des joueurs plus soudés et on a beaucoup de joueurs d’expérience. Les joueurs qui sont partis je les aimais tous beaucoup, mais ils avaient plus la mentalité de venir pour eux, pour leur match. Et là on a recruté des joueurs qui mouillent le maillot pour l’équipe.

Personnellement, cette nouvelle saison doit te faire du bien ?

Oui je prends beaucoup plus de plaisir. L’an dernier en D2 j’y allais pour l’équipe, on avait vraiment une famille, le groupe s’entendait vraiment bien donc ça c’était bien. Mais c’est vrai que j’avais pensé arrêter le foot, il n’y avait plus le plaisir et l’excitation que j’avais pu avoir avant. Mais cette année le fait de rejouer à un niveau supérieur ça apporte vraiment la petite étincelle…

Football Amiens Portugais Vs Breteuil Sur Noye Reynald Valleron 31

Tu as eu l’impression de ne pas avoir eu ta chance l’an dernier, avec l’équipe première, en Régional 2 ? (ndlr : Maxime Josse, actuellement gardien de l’US Camon, était le titulaire de l’équipe première aux Portugais)

Maxime (ndlr : Josse) est un joueur que j’aime beaucoup, on s’entendait vraiment bien, mais la saison dernière, à certains moments on me disait que j’avais peut être ma place. Là il fait une très très bonne saison avec Camon en R1, il est irréprochable et je suis content pour lui ! Mais l’an dernier la politique du club faisait que je ne pouvais pas jouer en équipe A, c’était assez frustrant.

Là j’ai prouvé que j’avais ma place et je vais tout faire pour la garder

Aujourd’hui tu es donc satisfait d’avoir ta chance avec l’équipe première…

Je suis content d’avoir eu ma chance, après s’il y a un autre gardien qui est meilleur que moi à l’entrainement, il prendra ma place, c’est le foot et je ferais tout pour la regagner ! Mais là j’ai prouvé que j’avais ma place et je vais tout faire pour la garder.

Comment tu vois la suite de la saison pour les Portugais ?

Je suis confiant sur la suite au vu des résultats. Depuis qu’il y a Benoit on n’a pas perdu mais toujours pas gagné non plus, une victoire nous ferait du bien au moral. Après on va continuer à travailler comme on le fait, les entraînements sont vraiment intéressants, on met des systèmes de jeu en place, niveau cohésion d’équipe on est pas mal. Vraiment tout est fait avec Benoit et Nordine pour avoir une équipe compétitive.


Propos recueillis par Quentin Ducrocq

Crédits photos DR