CYCLO-CROSS/VTT : Quelques victoires pour un beau week-end

Cyclisme Cyclocross Vtt Kevin Devigne Gazettesports 11
Ⓒ Gazette Sports

Ce week-end, le Parc des Events de Salouël a connu deux jours de vélo avec le Grand Prix de la commune de Salouël, samedi, puis les championnats de la Somme UFOLEP.

Ce samedi, c’était une journée de première. La première compétition FSGT disputée au Parc des Events mais aussi une première compétition mêlant cyclo-cross et VTT.

Sous un temps pas vraiment clément et peu propice à une grande foule pour venir encourager les coureurs, ce sont d’abord les spécialistes du cyclo-cross qui se sont élancés. Pour une victoire finale de Clément Fingar de l’Amiens Cycling Team (ACT). Mais aussi, dans sa catégorie, la victoire d’un autre coureur de la Métropole, Dimitri Poret, du club organisateur, le CC Salouël.

Cyclisme Cyclocross Vtt Kevin Devigne Gazettesports 83

La course de VTT a suivi et a, pour sa part, été remportée par Gaëtan Demonchy de l’EC Chateau-Thierry, sur le même schéma qu’en cyclo-cross. Après un départ et un premier tour canon, personne n’a été en mesure de revoir le coureur de l’Aisne. Mais la sensation de la course était aussi la présence du doyen de la journée, âgé de 80 ans.

Dimanche, lors des championnats de la Somme UFOLEP, c’est Marc Ramponneau de l’ACT qui l’a emporté en Senior A. Pour le reste, les coureurs de la Métropole n’ont, pour la plupart, pas réussi à être titrés.

En Senior B, après une belle bataille, Alexandre Baillet (ACT) prenait finalement la deuxième place derrière Camille Fiquet (Team Flixecourt), tout comme Teddy Tellier (ACT) dauphin de « l’intouchable » Christophe Hérisset (Les Blaireaux de Picquigny) en Vétéran A. Enfin, en cadet, Keony Tellier (ACT) terminait lui aussi à la seconde place derrière Théo Gente (Rivery Sports Cyclisme). Enfin, Loris Peltier (ACT) a lui été titré chez les Juniors.

« Une équipe de bénévoles extraordinaire »

Car s’il est un regret pour Jean-Marc Poret, président du CC Salouël, vis-à-vis de ce week-end de compétition, c’est qu’« il y n’avait pas beaucoup de jeunes. » « Le seul point noir, pour moi, c’est les jeunes, il faut réfléchir à comment attirer les jeunes vers le cylo-cross, indiquait M. Poret. Je pense qu’on ne met pas assez en avant le VTT, il me semble qu’il n’y a qu’à travers le VTT qu’on pourrait les y amener. »

Pour le reste, en revanche, la satisfaction était complète. « Le bilan est positif, on a eu environ 140 coureurs sur le week-end. C’est vraiment bien, se félicitait Jean-Marc Poret, parce qu’en tant qu’organisateurs, cela demande environ une semaine de travail pour mettre en place le parcours dans le Parc des Events. Si cela avait été pour une journée avec 40 coureurs, cela n’aurait pas été valorisant pour les bénévoles. On a du refaire le parcours 3 fois dans la semaine. J’ai une équipe de bénévoles extraordinaire. On est très satisfaits de l’affluence, surtout dimanche, car il faisait beau. »

Morgan Chaumier

Crédit photo : Kevin Devigne – Gazettesports