FOOTBALL (F) : La coupe est pleine pour l’Amiens SC

Amiens Arras F3
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Cauchemardesque… Les Amiénoises espéraient se « relancer » en Coupe de France. Elles sont reparties « bredouilles » d’Arras (1-0) avec l’exclusion de Camille Martin en prime !

Dans leurs « petits souliers » en Division 2 à l’heure de la Trêve des Confiseurs, les protégées de Hicham Andasmas affichaient cependant le désir de repartir du « bon pied » sur l’aire de jeu d’Arras. Opposées à un hôte dont elles étaient parvenues à prendre la mesure quelques semaines plus tôt en championnat (3-1), les Amiénoises nourrissaient l’ambition de valider leur billet pour le 3e tour Fédéral de la Coupe de France. Une volonté qui demeurera donc au stade de l’illusion.

Elle n’a eu d’autre alternative que de placer sa main en opposition.

Hicham Andasmas

« Ce fut un duel très serré où nous avons pris soin de bien défendre. Nous souhaitions, dans un premier temps, éviter ces entames de rencontres calamiteuses qui nous pénalisent actuellement en championnat », analysait l’entraîneur de l’Amiens SC, faisant furtivement allusion à cette joie du succès qui semble vouloir fuir ses protégées depuis un certain temps. Depuis le 20 octobre exactement, et une victoire obtenue aux dépens d’ailleurs des Arrageoises.

« Notre volonté était de faire preuve d’imperméabilité défensive avant de saisir les opportunités et nous projeter vers l’avant. Une tactique mise en œuvre que les filles veillaient à respecter au pied de la lettre, montant progressivement en puissance au fil du match. Jusqu’à se révéler entreprenantes, dangereuses également » se remémore Hicham Andasmas, regrettant que les Amiénoises n’aient manqué de maîtrise technique à l’approche de la zone de vérité. Soucis que Camille Seret et ses camarades s’appliquaient à corriger au cours de ce duel indécis.

Amiens Arras F5
Clémence Poiteau a dû suppléer Camille Martin, conviée à rejoindre prématurément les vestiaires

Une confrontation qui connaissait un dénouement particulièrement défavorable à l’Amiens SC. A son dernier rempart Camille Martin également qui jusqu’alors rarement mise à contribution voyait rouge ! Couleur du carton que l’arbitre s’empressait de brandir à son encontre, jugeant illicite une intervention en dehors de la surface… « Elle n’a eu d’autre alternative que de placer sa main en opposition », soupire son coach.

Sanction lourde de conséquence puisque Clémence Poiteaux, entrée donc précipitamment en jeu, n’avait le temps de trouver ses marques. Et Amélie Coquet saisissait l’aubaine de se mettre en évidence, scellant ainsi le sort de ce match.

Le résultat m’apparaît sévère, décevant bien évidemment puisque nous quittons cette compétition. Il nous laisse un goût amer, voire d’inachevé, car nous avons bénéficié d’occasions que nous ne sommes pas parvenus à concrétiser.

Hicham Andasmas

« Le résultat m’apparaît sévère, décevant bien évidemment puisque nous quittons cette compétition. Il nous laisse un goût amer, voire d’inachevé, car nous avons bénéficié d’occasions que nous ne sommes pas parvenus à concrétiser. Avant même l’heure de jeu, Tiffany Vassant a vu sa frappe terminer en corner. Celle de Camille Seret veillait à frôler le montant. De leur côté, les nordistes n’avaient réussi à inquiéter qu’une seule fois Camille Martin, irréprochable d’ailleurs sur cette unique velléité » commente Hicham Andasmas. 

Avant d’ajouter : « L’état d’esprit y était. Il convient toutefois d’être plus efficaces. Je reste convaincu que le groupe sera prochainement récompensé de ses efforts ». Au retour de cette entracte de fin d’année face à l’AS Nancy Lorraine ? Toutes et tous l’espèrent…

  • ARRAS – Stade Degouve Brabant. Arras FCF (D2) bat Amiens SC (D2) 1-0 (0-0)

Gazon synthétique. Temps ensoleillé mais frais.

Arbitre : Mlle Gabrielle Guillot assistée de MM. Normand et Ouramdane

But : Coquet (88e)

Avertissement à l’Amiénoise Dolignon ; Expulsion de l’Amiénoise Martin (85e)

  • AMIENS SC : Martin ; Soyer, Plessier (cap), Pigache, Gosseye, Vlieghe (puis Tellier 60e), C. Seret, Dolignon, Pugnetti (puis Poiteaux 85e), Cabaret (puis L. Seret 55e), Vassant.
  • Non entrées : Karaoun, Nahim.

Fabrice Biniek

Crédit photos : « Sisco » (Amiens SC féminine)