FOOTBALL (F) : L’Amiens Porto (re)tombe dans ses travers

Football Esc Longueau Vs Amiens Porto (reynald Valleron) (36)
Ⓒ Gazette Sports

Le revers concédé à Feignies-Aulnoye (3-0) (re)place les demoiselles de Dominique Chevalier dans une situation précaire. Dévoile aussi quelques préoccupations internes…

Vaincu sur le gazon synthétique de Aulnoye-Aymeries (3-0), l’Amiens Porto aurait-il fait (re)surgir ses « vieux démons » ? Ceux qui le hantaient voici encore quelques semaines ? « Après deux prestations encourageantes, face à l’ESC Longueau (1-6) puis en Coupe de la Ligue, malgré la défaite aux dépens de Boulogne-sur-Mer (0-0 ; 3 tirs au but à 4), le groupe n’a pas réussi à enchainer. Nous escomptions au moins un partage des points. C’est raté… » soupire l’entraîneur Dominique Chevalier.

Quelques minutes plus tard, nous apparaissons tout aussi généreux en proposant une belle offrande à notre hôte.

Dominique Chevalier

En se remémorant un duel où ses protégées ont payé cash leur inefficacité : « Au retour des vestiaires, alors que nous accusions déjà un retard de deux longueurs, nous nous sommes procurés quelques belles opportunités. Que nous n’avons pas réussi à concrétiser. Malheureusement » regrette l’intéressé.

Maladroites donc face au but nordiste, les partenaires d’Ophélie Vacquier s’étaient auparavant révélées un tantinet gauche dans le secteur défensif. « Nous concédons un premier but juste après la demi-heure de jeu en raison d’un positionnement approximatif. Quelques minutes plus tard, nous apparaissons tout aussi généreux en proposant une belle offrande à notre hôte. Lequel n’en demandait pas tant pour assurer un peu mieux ses arrières » ronchonne le coach de l’Amiens Porto.

Football Esc Longueau Vs Amiens Porto (reynald Valleron) (10)
Charlotte Duriez et ses coéquipières connaissent une nouvelle désillusion cette saison

Avant d’ajouter : « Lors de ces duels où le sort bascule parfois sur un détail, notre qualité technique s’est avérée trop moyenne pour espérer prétendre à un meilleur résultat. »

Cruel constat que Dominique Chevalier formule en s’efforçant à dissimuler un (légitime) sentiment d’amertume. « L’effectif était animé de bonnes intentions. Ses efforts n’ont pas été récompensés. C’est dommage, frustrant même » confiait-il encore.

Lors de ces duels où le sort bascule parfois sur un détail, notre qualité technique s’est avérée trop moyenne pour espérer prétendre à un meilleur résultat.

Dominique Chevalier

Avant qu’il ne prenne soin d’appuyer là où cela fait (encore) mal : « J’ai la conviction cependant que toutes ne dévoilaient pas un enthousiasme similaire. Certaines demoiselles ne semblaient pas réellement concernées durant la rencontre. Une attitude que je déplore d’ailleurs d’autant qu’elle a causé la perte du reste de l’équipe. Aussi difficile à admettre, la vie ne vous fait que rarement des cadeaux. Nous obtenons toujours ce que nous méritons » indiquait un responsable technique du FCPPA (particulièrement) agacé. « En infériorité numérique, au regard de ce comportement, il devenait délicat de soutenir la comparaison, voire d’espérer vaincre. » Surtout qu’avant même l’heure de jeu, les Amiénoises s’inclinaient pour la troisième fois (3-0 ; 50e)

« Je ne peux nier ressentir une réelle déception, frustration aussi. Notamment à l’égard de ces demoiselles qui avaient effectué le déplacement avec de belles et louables intentions. »

J’ai la conviction cependant que toutes ne dévoilaient pas un enthousiasme similaire. Certaines demoiselles ne semblaient pas réellement concernées durant la rencontre. Une attitude que je déplore d’ailleurs d’autant qu’elle a causé la perte du reste de l’équipe.

Dominique Chevalier

Un message au (doux) parfum de mise en garde que Dominique Chevalier ne manquera pas de rappeler cette semaine lors de la séance d’entraînement. « Une remise à jour de calendrier, face à Villeneuve-d’Ascq figure au programme dominical. Mais tout laisse à supposer que cette confrontation risque, une fois encore, d’être reportée… » murmure-t-il.

  • AULNOYE-AYMERIES – Stade Ernest Labrosse. Feignies Aulnoye EFC bat Amiens Porto 3-0 (2-0)

Arbitre : M. Boinet assisté de MM. Alavoine et Servien.

Gazon synthétique. Temps ensoleillé.

  • AMIENS PORTO : Arhamouz ; Vaquette, Duval, Bihare, Courmont, Darty, Duriez, Arnaud, Zaoui, Ranson, Vacquier, Louchet.

Fabrice Biniek

Crédit photos : Gazettesports (Archives)