HANDBALL : L’APH défait à domicile

Psx 288
Ⓒ Gazette Sports

La tension était à son maximum ce samedi au 4 Chênes alors que les joueurs de l’Amiens PH accueillaient leurs homologues de Gonfreville. Après une heure de rebondissements, les Amiénois s’inclinent finalement d’un petit but, 26-27.


Le début de la partie a été laborieux pour les deux formations qui peinaient à trouver le chemin des filets. Un Shamrylo déjà impérial sur les cinq premières minutes avec quatre arrêts dont deux sur montées de balle, et un sur pénalty bloquait les assauts Normands. De leur côté les visiteurs étaient protégés par des poteaux décidément bien carrés et les frappes pas encore assez ajustées des Amiénois. 

Gonfreville ouvre finalement le score et lance enfin le match après 7 minutes d’attente. Les joueurs de Diallo ont d’abord pris timidement les devants, profitant des montées de balles offertes par les maladresses amiénoises (10’, 1-3). La disqualification immédiate de Tongmen après seulement 16 minutes de jeu est venue enrayer la machine Picarde qui commençait à s’engranger, creusant un peu plus l’écart à 5-9 (19’). Malgré les nombreux échecs qu’essuyaient les Amiénois face à une défense bien solide de leurs adversaires, le navire des Pirates ne prenait pas l’eau grâce à la succession de parades de Shamrylo notamment, mais aussi à la lucidité de Soudani sur l’exercice des 7m. À la mi-match, les coéquipiers de Legras (5 buts en première période) rentraient au vestiaire avec quatre unités de retard (11-15).


Une deuxième mi-temps en accéléré

Au retour des vestiaires, le rythme de la partie s’accélère. Les buts se succèdent des deux côtés du terrain, tandis que Shamrylo s’efforce de maintenir le score à la portée de ses coéquipiers (41’, 20-23). Les Amiénois restent concentrés et remontent à une unité, mais un temps mort de l’équipe adverse remettra les Gonfrevillais dans le match et l’écart se creusait de nouveau tandis que la fin du match approchait (49’, 22-25). Les coéquipiers d’Aurélien Amat ne sont pas parvenus à concrétiser les parades du jeune portier et n’ont jamais atteint le pied d’égalité avec leurs adversaires malgré une énième tentative de remontada dans les derniers instants (56’30, 26-27). Des décisions arbitrales souvent bien discutables sur cette fin de partie augmenteront la tension déjà très présente et le score en restera là pour cette 9ème journée. 

Les difficultés qu’ont eues les deux équipes à rentrer dans le match en première partie ont donc eu leur importance sur le déroulement de la partie comme l’expliquait Pierre-Alain Lavillette : « On est restés en dehors de cette partie trop longtemps pour pouvoir prétendre à quelque chose. On a le droit d’être déçus quand on met tout ce que l’on a à mettre sur le terrain pour gagner un match, après quand on connait une absence comme celle que l’on a en première mi-temps ce ne sont pas des regrets qu’il faut avoir, il faut que l’on s’en veuille et qu’on fasse en sorte que ça ne se reproduise pas : à ce niveau-là, ça ne pardonne pas. L’équipe de Gonfeville était prenable ce soir même si elle a joué sur ses atouts. On n’a pas été au niveau sur cette première mi-temps et les arbitres n’ont pas été au niveau non plus. Maintenant on ne peut pas se cacher derrière cette excuse-là, la faiblesse de l’arbitrage n’est pas la seule cause de notre défaite, on se la doit avant tout à nous-mêmes. On n’a pas été assez dans notre match sur cette première mi-temps pour pouvoir prétendre à la victoire même si je pense qu’elle était à notre portée. »

L’issue de cette rencontre ne bouscule donc pas le classement, l’Amiens PH conserve sa 7ème position tandis que Gonfreville reste sur sa dernière marche du podium. Les Pirates doivent donc enchainer sur un déplacement chez des adversaires toujours Normands dimanche prochain où ils se rendent en terre Caennaise pour un match à 16h.


Amiens PH – Gonfreville HB : 26-27 (11-15)
Arbitres
: MM. Mayette Remy & Piers Julien
Amiens : Amat, Shamrylo ; Richard (C, 1), Bonin, Clay (2), Devaux (2), Legras (6), Prunié (1), Scattolari, Soudani (7), Tchinda, Tongmen (1), Verbraeken (2), Zirn (3)
Gonfreville : Rouault, Tike ; Marmounier (C, 5), Alexandre (2), Fitte Duval (3), Hermand, Jourdain (3), Lapointe (7), Martial (2), Mir (3), Moualek, Niakate, Nimaga (2), Troudart.


Océane KRONEK

Crédits photo : Kevin Devigne – Gazettesports.fr