MUAY THAÏ : Des premières réussies !

Amt
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Ce week-end, Valentine Roger et Kamal Rafrhadi, deux membres de Muaythaï Amiens, disputaient leur premier combat format professionnel lors du Shock Muay XI. Une réussite puisqu’ils se sont tous deux imposés !

Opposée à Marika Orel pour son premier combat format pro (-51kg), Valentine Roger a bien négocié cet événement : « Le combat s’est bien passé. De très bonnes sensations avant et pendant, je sens que j’évolue notamment sur le plan mental. Pour ce qui est du physique je savais que j’avais le cardio pour les cinq rounds. »

Il n’a rien fallu lâcher jusqu’au dernier moment

Pour ce combat, la sociétaire de Muaythaï Amiens a fait face à une adversaire entreprenante : « Je pensais rentrer doucement dans le combat mais j’ai eu en face de moi une adversaire qui avançait sans cesse, j’ai du tout de suite dû mettre du rythme et commencer fort. C’était vraiment un combat intense car l’une comme l’autre on ne voulait pas de temps mort. »

Val R
Valentine Roger s’est imposée aux points face à Marika Orel

Pour autant, Valentine Roger a vite pris la mesure de son adversaire : « Dès les premiers enchaînements j’arrive à toucher et esquiver les coups, ce qui m’a mise en confiance. » C’est finalement aux points que l’Amiénoise s’est imposée : « Je gagne chacun des cinq rounds mais il n’a rien fallu lâcher jusqu’au dernier moment car elle pouvait être dangereuse avec son anglaise. C’est un bon début chez les pros, je suis contente du travail accompli et d’avoir pu proposer une belle opposition avec une adversaire dure et technique. » Après quelques jours de « break », il faudra vite se tourner vers le gros objectif « d’aller chercher une ceinture au championnat de France. »

La grosse performance de Kamal Rafrhadi

En -67kg, c’était un très gros défi qui se présentait devant Kamal Rafrhadi pour cette première au format professionnel. En effet, il devait affronter Oumar Bathily, qu’il présentait en ces mots : « Il est connu du grand public, ça n’était pas son premier combat pro, il en avait déjà fait douze (ndlr : onze en Muay-thaï et un en K-1). Il n’avait qu’une seule défaite en K-1 et il était invaincu en muay-thaï. »

C’est une grande joie, une grande fierté

Alors que le format pouvait être à craindre (5×3 minutes), l’Amiénois s’est bien senti durant le combat : « Franchement j’étais frais, j’ai déjà été plus fatigué que cela lors de combat en semi-pro. » Le fruit d’une « grande préparation d’un mois et demi avec le coach. »

Kamal1
Kamal Rafrhadi, déclaré vainqueur aux points face à Oumar Bathily

Au final, les choses se sont bien déroulées pour Kamal Rafrhadi : « Franchement ça s’est plutôt bien passé, je pensais que ce serait plus compliqué que cela, mais j’ai réussi à le gérer, il n’arrivait plus à me boxer donc il n’allait que au corps à corps, il pensait que j’étais mauvais au corps à corps mais il s’est avéré que je lui ai tenu tête. » Vainqueur aux points au terme d’un combat serré, le pensionnaire de Muaythai Amiens ne cachait pas sa satisfaction et se projetait déjà sur la suite : « C’est une grande joie, une grande fierté, je suis vraiment très content. À mon avis j’ai marqué les esprits donc je vais peut être être appelé dans d’autres événements de ce type... »

Quoi qu’il en soit, les perspectives d’avenir sont belles pour les deux combattants de Muaythaï Amiens, qui ont donc démarré de la meilleure des manières leur carrière professionnel…

Quentin Ducrocq

Crédits photos DR