LES GOTHIQUES : Prêts pour l’Europe

Ⓒ Gazette Sports

Récompense d’une belle saison 2018-2019, et surtout du titre en coupe de France, la Continental Cup démarre aujourd’hui pour les Gothiques.

Les Amiénois ont donc décollé ce jeudi 14 novembre pour le Danemark, où ils vont disputer trois rencontres en trois jours : vendredi face à Nottingham, samedi face à SønderjyskE et dimanche contre Ferencvárosi TC. Des rencontres que Mario Richer qualifiait d’ailleurs de « quasiment des matchs numéro 7 de play-offs. »

Pourtant, au sein de cette poule de 4, le technicien amiénois, voit une formation se détacher : « Nottingham ils ont 22 importés dans leur alignement, ça devrait être plus fort que Grenoble. Je pense que ça va être eux les plus costauds, les autres ont des joueurs de leur pays. Sur le papier c’est Nottingham qui est plus fort et après les deux autres équipes se valent. » Le coach samarien considère donc son équipe comme la quatrième qui va « essayer de créer une surprise, tout simplement. »

C’est la victoire en coupe de France, en février dernier, qui permet aujourd’hui aux Gothiques de prendre part à la Continental Cup

Une récompense en forme d’expérience

Pour le coach picard, cette compétition apparaît comme le « bonus » de la bonne saison passée : « C’est la continuité de l’an passé, le fait d’avoir gagné la coupe de France nous donne la possibilité d’aller en Continental Cup, donc c’est un bonus pour nous, c’est une expérience de plus. Je parle d’expérience surtout parce que l’on a beaucoup de jeunes joueurs, c’est une expérience certaine pour plusieurs d’entre-eux de jouer 3 matchs en 3 soirs contre des grosses équipes. »

Il n’y a pas de pression supplémentaire sur les joueurs.

Mario Richer

S’il sait que les deux premières places sont qualificatives, l’entraîneur samarien ne se met pas de pression particulière : « Si on veut continuer il faut finir dans les deux premiers, on le sait. Il n’y a pas de pression supplémentaire sur les joueurs, il faut jouer notre match, si on ne joue pas notre meilleur match on ne gagnera pas. »

Enfin, Mario Richer avait un petit mot pour les supporters amiénois, venus soutenir les Gothiques à l’entraînement lundi dernier : « C’est bien que les supporters soient venus nous voir avant le départ, ça prouve qu’ils ont l’équipe dans le cœur. Ça prouve qu’ils vont être derrière nous qu’ils vont nous supporter. »

Pour passer ce tour, les Amiénois devront terminer dans les deux premiers du groupe. Un gros défi, mais ces Gothiques ont déjà prouvé à moult reprises qu’ils étaient capables de se sublimer dans les grands événements…

Au programme :

Vendredi 15 : Amiens – Nottingham(Angleterre) (16h00)

Samedi 16 : SønderjyskE (Danemark) – Amiens (19h30)

Dimanche 17 : Ferencvárosi TC (Hongrie) – Amiens (15h00)

Quentin Ducrocq

Crédits photos Leandre Leber Gazettesports.fr