FOOTBALL (F) : L’Amiens SC logiquement dominée

Football L'asc (f) Vs Le Havre (reynald Valleron) (50)
Ⓒ Gazette Sports

La hiérarchie a été respectée hier sur la pelouse de Moulonguet. Où Le Havre, leader invaincu, a dominé les demoiselles de l’Amiens SC. Sans grande surprise…

« Nul ne comptabilise huit succès en autant de sorties par hasard. Le Havre est une formation « taillée » pour jouer l’accession, pas nous ! Demeurons lucides, nous ne figurons pas dans la même cour. Le score est sévère je l’admets mais nous n’avons pas à rougir de notre prestation » soulignait Hicham Andasmas sur le chemin des vestiaires. Sitôt la défaite de ses protégées de l’Amiens SC face à un leader à égalité. Et qui a pris soin de justifier son statut. Avec maîtrise et tout en profitant de certaines approximations d’un hôte pourtant courageux, entreprenant également.

Astucieusement, les Maritimes ont su exploiter les erreurs individuelles commises notamment en première mi-temps.

Hicham Andasmas

« Astucieusement, les Maritimes ont su exploiter les erreurs individuelles commises notamment en première mi-temps. Comme souvent répétée, à ce niveau de compétition, la sanction est immédiate » regrettait le responsable technique amiénois. Avant qu’il n’insiste sur « cet impact physique permanent » imposé par les Havraises.

Football L'asc (f) Vs Le Havre (reynald Valleron) (27)
Les Amiénoises se sont logiquement inclinées face aux Havraises

« C’est une équipe configurée, conditionnée pour prétendre évoluer en élite. En concédant bon nombre de duels, il devenait très compliqué, voire impossible d’espérer rivaliser avec elles. Pour autant, les filles n’ont jamais abdiqué ou baissé les bras. C’est tout à leur honneur » confiait encore l’intéressé. Dont le sort de ses protégées paraissait (déjà) être scellé avant même la demi-heure de jeu. Pire encore à la pause où les partenaires de Camille Dolignon accusaient trois longueurs de retard.

« En dépit d’une entrée en matière délicate, nous avons su progressivement sortir la tête de l’eau. En témoignent quelques séquences de jeu où nous sommes parvenus à contrarier notre rival. Jusqu’à le mettre parfois en difficulté. Insuffisamment je le regrette cependant pour espérer marquer ce but » évoquait encore Hicham Andasmas. Recherchant dans ce revers (prévisible) des raisons de positiver : « Force est de reconnaître qu’individuellement nous avons été dominés, dépassés. Opposés à des joueuses de nationalité américaine, nous avons tenté de résister. En vain, malheureusement »

En dépit d’une entrée en matière délicate, nous avons su progressivement sortir la tête de l’eau.

Hicham Andasmas

Pour autant Hicham Andasmas se projetait déjà vers une prochaine échéance qui se révèle être importante.

« Le championnat fait relâche en fin de semaine. Un périlleux déplacement à Nice nous attend dans quinze jours » lance l’entraîneur de l’ASC. Qui, pour autant, ne bouleversera son approche de la rencontre : « On ne se met pas la pression. Nous n’allons pas changer nos habitudes. Il s’agit effectivement d’un concurrent direct au maintien mais nous ne nous focalisons pas sur l’adversaire. Notre préoccupation réside sur le travail à accomplir afin d’être performants lors de chaque levée, quelle que soit l’opposition »

Football L'asc (f) Vs Le Havre (reynald Valleron) (46)
Les Havraises ont justifié leur statut de leader…

AMIENS. Stade Moulonguet. Le Havre bat Amiens SC 4-0 (3-0)

Arbitre : Mlle Lamia Laredj assistée de MM. Merlier et Benidir

Bonne pelouse. Temps frais et pluvieux.

Buts pour Le Havre : Caruso (8e), Louis (23e), Policarpo (40e), Tresfield (90e)

AMIENS SC : Martin ; Meunier, Plessier, Pigache, Gosseye, Tellier Bouazni (puis Soyer 80e), Pugnetti, Julian (puis Vlieghe 50e), L. Seret (puis Cabaret 65e), Vassant, Dolignon.

Fabrice Biniek

Crédit photos : Reynald Valleron – Gazettesports