FOOTBALL : Amiens RIF a fait peur à Senlis

Rif
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Dans une confrontation déséquilibrée entre une équipe de D1 en peine et une de R1 qui gère son début de saison, le favori, Senlis, a battu Amiens RIF. Néanmoins, la performance amiénoise aura été plus que bonne.

Le RIF bien dans ses crampons

Dès le début de rencontre, on sait que le petit de D1 va avoir du mal. Malgré ça, le RIF répond bien à son adversaire. Senlis joue l’attaque, comme prévu, mais n’inquiète que très peu la défense samarienne. Les Samariens doivent jouer le contre. Après une touche, Jean Pierre Kuzac reçoit un ballon flottant dans la profondeur et n’hésite pas à armer une reprise qui se loge dans les cages isariennes, Amiens RIF ouvre le score (17′, 1-0). Les Senlisiens sont pris de court.

Peu de temps après, Senlis réagit et arrive à égaliser, grâce à la tête de Kouamé (22′, 1-1). Senlis va rester en attaque mais cadre très mal ses frappes, ou celle-ci sont bien captées par El Jilali. A la mi-temps, les deux équipes sont au coude à coude (1-1).

Une fin de deuxième période folle

Le jeu reprend sur les mêmes bases qu’avant, Senlis devant, Amiens derrière. Néanmoins, les locaux parviennent à trouver des brèches dans la défense isarienne, qu’ils exploitent mal. A dix minutes de la fin, le RIF tient les prolongations. Il semblerait néanmoins que les locaux ne veuillent pas s’en satisfaire. Lancé seul devant, El Maftah est fauché dans la surface par Gonzalez, qui prendra par la suite un carton jaune. L’arbitre désigne le point de penalty. Florian Kuzac envoie une belle frappe dans le but adverse et envoie, pour le moment, son équipe au tour suivant, sous l’exultation du public nombreux de Jean Renaux (81′, 2-1). Les supporters donnent de la voix, huent leurs adversaires, mais, sur un des nombreux corners senlisiens, Milandou trompe El Jilali d’une tête, et obtient les prolongations, au désarroi des supporters du RIF (89′, 2-2).

Le RIF a craqué

Pour la première période de la prolongation, rien n’est à déclarer, mais le RIF se fait peur. Senlis a envahi le camp local pendant les premières quinze minutes sans trouver la faille. Il faudra alors la seconde période et quarante-quatre secondes pour que Milandou libère les siens (106′, 2-3).

Le RIF commence à craquer, et les Isariens en profitent. Riet marque le quatrième but après avoir dribblé le gardien, qui aura fait une magnifique prestation sur ce match (113′, 2-4). Le RIF marquera une dernière fois, mais trop tard. Ce but de l’honneur est inscrit, une nouvelle fois sur penalty, grâce à Dahchouri (120′, 3-4).

Auteurs d’un magnifique match, les Amiénois sortent la tête haute de cette Coupe de France…




Romain Prot

Crédits photos – Romain Prot – Gazettesports.fr




Amiens RIF (D1) – USM Senlis (R1) : 3-4 a.p (1-1)

5e tour de la Coupe de France

Dimanche 13 octobre 2019 – 15h – Stade Jean Renaux

Buts : JP Kuzac (17′), F Kuzac (81′, SP), Dahchouri (120′, SP) pour Amiens RIF; Kouamé (22′), Milandou (89′, 106′), Riet (113′) pour l’USM Senlis

Amiens RIF : El Jilali – Boudil, Bouzagou, Kalkar, Freville – Sene, JP Kuzaj El Maftah – Dahchouri, F Kuzac, Bazzah

Remplaçants : Ramdani, Del Laado, Leleu, Kassrioui, Attalbi

Entraîneur : Rachid Rhafradi

Publié par La Rédaction

Gazette Sports est votre webzine sur l'actualité des associations sportives d'Amiens Metropole et ses alentours.