BILLARD : Un tournoi d’américain riche en rebondissements

Billard (reynald Valleron) (3)
Ⓒ Gazette Sports

Ce samedi se disputait un tournoi régional qualificatif pour les demi-finales de France de billard américain.

Disputé uniquement entre joueurs de l’Amiens Picardie Billard, le seul club de la région proposant cette discipline, ce tournoi se disputait sur le mode du jeu de la 9, avant les prochains tournois qui viendront, sur les autres modes de jeu.

La compétition commençait par un premier tour qui devait déterminer le positionnement des sept concurrents dans le tableau gagnant ou dans le tableau perdant. Dans ce premier tour, la grosse affiche opposait Noël Cauwet et Simon Sane, deux des principaux favoris de ce tournoi. Le second prenait rapidement le large en menant 4 parties à 1. Et malgré une opportunité manquée de 5-1, puis un retour de Noël Cauwet de 5-2 à 5-4, Simon Sane l’emportait 6-4 et se qualifiait pour la partie haute du tableau.

Retournement de situation

Dans cette partie haute, Arnaud Tourbier, exempt au premier tour du fait d’un nombre impair de participant, et Simon Sane s’imposait tous deux nettement (respectivement 6-0 et 6-1) pour rejoindre les demi-finales. De l’autre côté du tableau, chez les perdants du premier tour, Noël Cauwet s’imposait facilement, 6-0, pour s’offrir un deuxième tour du tableau perdant, permettant un éventuel repêchage pour les demi-finales.

71769614 1122890641246522 7035002524989915136 N
Les sept participants au tournoi de ce samedi. Le vainqueur, Noël Cauwet, au centre de l’image.

Ce deuxième tour offrira la surprise de voir les deux perdants du premier tour vaincre les deux perdants du tableau gagnant. Surprise toute relative, tout de même, en ce qui concerne Noël Cauwet, pour les raisons évoquées plus haut. En demi-finale, il retrouvait Simon Sane et, cette fois-ci, c’est Noël Cauwet qui s’imposait 6-4 pour rejoindre la finale. De son côté, Christophe Hagnere remportait sur le même score son match contre Arnaud Tourbier et offrait donc une finale entre deux concurrents ayant pourtant perdu leur rencontre du premier tour.

Un épilogue expéditif

Une finale qui ne fera pas un pli, Noël Cauwet ne laissant quasiment aucune occasion à Christophe Hagnere puisque enchaînant toutes les parties sans quasiment laisser de possibilité de jeu à son adversaire, et l’emportant finalement 7-0.

On notera une ambiance à la fois très sérieuse de la part de compétiteurs ayant l’envie de gagner et très relâchée entre concurrents qui se connaissent. On regrettera aussi la quasi absence de public qui, si elle permet de ne pas troubler la concentration des joueurs, est aussi le symbole du relatif anonymat de ce sport malgré les efforts fait pour le développer.

Morgan Chaumier

Crédits photos : Reynald Valleron – Gazettesports.fr