FOOTBALL : Aurélien Chedjou : « Une grande fierté »

Football Ligue 1 Amiens Sc Vs Marseille 0036 Leandre Leber Gazettesports
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Parmi les artisans du succès face aux Olympiens, le défenseur central s’est exprimé à la sortie des vestiaires. Commentaires et confidences…

A sa manière, l’ancien du LOSC a su apporter sa pierre (blanche) à ce joli coup d’éclat. Une victoire qu’il apprécie à sa « juste valeur » mais qui ne semble cependant l’étonner outre mesure. Convaincu que ce succès se révèle être le fruit, la récompense d’un travail consenti.

« L’essentiel était de prendre trois points à domicile et par conséquent de progresser au classement. Ceci étant, s’imposer aux dépens de l’Olympique de Marseille apporte un peu plus de relief à cette performance. C’est toujours prestigieux face à une structure dont le palmarès est élogieux » admettait, en souriant, le défenseur central de l’Amiens SC.

S’imposer aux dépens de l’Olympique de Marseille apporte un peu plus de relief à cette performance. C’est toujours prestigieux face à une structure dont le palmarès est élogieux

Euphorie (légitime) qui, selon lui, « fait suite à une belle prestation orchestrée auparavant sur la pelouse du SCO Angers. Où nous aurions pu nous imposer » réplique l’intéressé. Bien moins enthousiaste cependant lorsqu’il prend soin d’évoquer, de commenter la confrontation face aux Girondins de Bordeaux. « Nous n’avions pas été dans un « Grand Soir » murmure alors Aurélien Chedjou. Qui, à l’image de ces coéquipiers, paraissaient attendre impatiemment l’opportunité de se racheter. C’est chose faite…

« Il est vrai que les Marseillais éprouvent certaines difficultés ces temps-ci. Toutefois, l’OM demeure l’OM. Il compte de nombreuses individualités qui nous ont procurés de l’inquiétude. Cependant, nous aurions pu aggraver le score » confesse-t-il. Avec ce même petit sourire qui témoigne d’une réelle satisfaction.

Football Ligue 1 Amiens Sc Vs Marseille 0027 Leandre Leber Gazettesports

Le projet décliné par le coach m’avait sensibilisé. J’ai donc la conviction, la certitude d’avoir fait un bon choix

Laquelle semblerait donner écho à sa venue en cité picarde. « Le projet décliné par le coach m’avait sensibilisé. J’ai donc la conviction, la certitude d’avoir fait un bon choix. Le schéma de jeu nous incite parfois à prendre des risques, notamment dans les relances. C’est ainsi. Ce soir, ces trois points ne sont pas volés ! » exprimait encore celui qui se veut raisonnable.

« C’est un groupe qui pêche parfois par son inexpérience. Je reste néanmoins qu’il ne demande qu’à progresser. L’idéal serait de valider son maintien dès que possible » préconise l’ex-Dogue. Un vœu (pieu) qu’ils sont nombreux d’ailleurs à partager.

Triompher est toujours bon pour le moral. Ce fut la liesse à La Licorne. Maintenant, il ne faut surtout pas succomber à un excès de confiance

« Triompher est toujours bon pour le moral. Ce fut la liesse à La Licorne. Maintenant, il ne faut surtout pas succomber à un excès de confiance. Il convient de tirer enseignement de cette belle victoire. Deux déplacements à haut risque, à Nîmes puis à Saint-Etienne, nous attendent au lendemain d’une mini-trêve internationale. Efforçons à conserver la même dynamique »

Fabrice Biniek

Crédit photos : Léandre Leber – Gazettesports