FOOTBALL : Le feuilleton AC Amiens-Vimy continue

Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Si de premières sanctions sont tombées dans le cadre du match arrêté entre l’AC Amiens et Vimy, on risque de devoir attendre encore un peu pour connaître le fin mot de l’affaire.

Deux types de décisions étaient attendues vis-à-vis de cette rencontre ACA-Vimy au final ubuesque. D’une part, le résultat du match. Pour ce qui est de ce chapitre, il ne sera fermé que plus tard, la commission devant se charger de valider le score étant différente de celle qui a d’ores et déjà statué.

Les décisions dont nous disposons pour le moment ne concernent donc que les suspensions. Là encore, pas de décision pour le moment concernant Bodur, pour un ballon lancé en direction de l’arbitre après le coup de sifflet ordonnant aux joueurs de rentrer aux vestiaires. Pour le reste, Martinez et Diarrassouba écopent d’un match de suspension, déjà purgé contre Chantilly alors que Samb et Rosso sont suspendus trois matchs. Pour Azouz Hamdane, la suspension est intermédiaire puisqu’elle est de deux matchs.

« Il s’est passé des choses inexplicables »

L’entraîneur amiénois n’acceptait que partiellement ces sanctions suite à l’annonce de ces décisions : « Les sanctions sont un peu particulières. On va accepter pour certaines d’entre elles. Pour les autres, on réfléchit encore à ce qu’on peut faire ». S’il ne voulait pas trop s’avancer sur la suite des événements, il reconnaissait que le cas posant le plus de question dans le camp amiénois était celui de Bamba Diarrassouba : « C’est un joueur qui n’a rien fait. C’est très particulier de sanctionner un joueur dont on a constaté qu’il n’a absolument rien fait. On réfléchit aux procédures qui nous sont offertes pour remettre en cause cette décision ».

Par ailleurs, Azouz Hamdane ne cachait pas sa surprise quant à ces décisions, insistant encore une fois sur le cas de Diarrassouba : « Très surpris qu’on n’ait pas été entendus. On n’a pas interprété qu’il n’y avait rien, la vidéo montre qu’il n’y avait absolument rien, que l’arbitre s’est trompé. Et malgré tout, on nous sanctionne un joueur d’un match. C’est très bizarre ». Cette décision n’est pas sans implication. En effet, une annulation de carton rouge semblerait pouvoir remettre en cause l’arrêt du match pour un nombre d’exclusion trop élevé. De même, le coach de l’ACA pointait l’incohérence des décisions prises par l’arbitre expliquant que l’« on montre sur la vidéo que le carton rouge est adressé à Binet sur le terrain mais sur la feuille de match c’est Rosso qui le prend. Il s’est passé des choses inexplicables ce soir là ».

Morgan Chaumier

Crédits photos : Kevin Devigne – Gazettesports

A lire aussi >>

FOOTBALL : La section football de la cité scolaire continue sa mue