FOOTBALL : Luka Elsner devant la presse avant d’affronter Angers

Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Dernière rencontre d’une semaine à 3 matchs, où le déplacement de Metz a été victorieux, puis où la réception de Bordeaux s’est soldé par une défaite. Qu’en sera-t-il du déplacement à Angers, qui est sur le podium de la Ligue 1 Conforama ? Faut-il retenir le dernier déplacement plutôt que le dernier match ?

Un groupe inchangé

« Il n’y a pas de changement, quelques petits coups pris, plus de soins que d’habitude mais la structure du groupe est sensiblement la même. Il faudra être vigilant sur certaines petites douleurs. Il reste une journée de soin.

Akolo a été intéressant en début de saison puis limité par sa douleur mais il n’est pas loin d’être dans le groupe.

Je suis content d’avoir une opportunité nouvelle pour démontrer que l’on peut apprendre de ce que l’on fait. Sans changer d’idée directrice, le discours et notre orientation doivent être vers la défense et ne plus encaisser de but. Cette chose-là est une priorité et nous limite dans notre performance. »

Mieux gérer

« On a 6 à 10 ballons par match qui nous font mal et c’est quand nous avons le ballon. Nous devons mieux gérer ces phases et ces ballons. C’est une obligation de comprendre que certains ballons ne sont pas à jouer, de faire attention à notre phase défensive, et c’est quand nous avons le ballon que nous sommes le plus exposés et non quand l’adversaire a le ballon.

Il y a des choix de passes où l’on manque de compétitivité, et il faut faire la différence entre les moments où l’on doit faire le jeu ou pas.

On a l’impression de lancer une dynamique et de retomber dans des travers. On ne perd pas de la même manière. Le groupe a progressé mais les résultats ne le reflètent pas.

Le bloc défensif n’est pas à remettre en cause. La phase offensive va venir naturellement mais il ne faut pas la forcer. »

Un adversaire intéressant

« Angers surfe sur une belle dynamique, est difficile à manœuvrer, ferme les espaces et a une belle progression depuis des années. A nous de créer des conditions pour qu’il y ait une vraie bataille.

Nous pouvons arrêter Angers, et jusqu’à aujourd’hui nous n’avons pas été surclassés par qui que ce soit. Nous avons un bon défi, avec une sérénité et une volonté de fer de s’améliorer contre de grandes équipes et Angers est intéressant à jouer. La position d’Angers est méritée. Mais nous essaierons de casser cette dynamique.« 

Propos recueillis par Léandre Leber

Crédit photo : Léandre Leber – Gazettesports

A lire aussi >>

FOOTBALL – Dylan Adam : « Ça faisait longtemps que j’avais envie de venir en Métropole »