FOOTBALL (F) : L’Amiens SC toujours en phase d’apprentissage

Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Sans démériter, les demoiselles ont enregistré, sur le gazon synthétique de Nancy, un deuxième revers en … autant de sorties (2-0). Une défaite qui laisse cependant entrevoir des jours meilleurs.

Si elles ne sont toujours pas parvenues à créditer capital points, les demoiselles de l’Amiens SC n’ont pas à rougir de leur prestation dominicale, opposées à l’un des ténors de Division 2. Cette infructueuse (certes) escapade incite même à l’optimisme. Cependant, comme face à Grenoble en « ouverture » de ce championnat (1-2), le promu samarien est apparu naïf. Malheureusement.

L’AS Nancy-Lorraine compte dans ses rangs plusieurs « internationales ». Leurs maîtrises techniques et tactiques ont été indéniables

« Ne nous voilons pas la face, ce résultat reste conforme à une certaine logique. Beaucoup plus athlétique, l’AS Nancy-Lorraine compte dans ses rangs plusieurs « internationales ». Leurs maîtrises techniques et tactiques ont été indéniables. Nous avons réellement souffert aujourd’hui » confiait Hicham Andasmas. Avant qu’il ne décèle « des aspects positifs » au cours d’une rencontre où le plan de jeu amiénois veillait d’emblée à contrarier son hôte. « Nous avions décidé d’évoluer en 4-2-3-1 afin de les perturber. Ce schéma tactique s’est alors avéré judicieux puisque notre adversaire éprouvait d’évidentes difficultés à orchestrer leurs attaques « placées » Une (agréable) satisfaction atténuée cependant par ce coup de pied arrêté qui offraient aux Nancéennes l’opportunité d’ouvrir le score (1-0)

Nous avons bénéficié de belles occasions que nous n’avons réussi à concrétiser. Peut-être par un manque de lucidité engendré par un excès de fatigue

Cruelle désillusion pour une troupe amiénoise qui toutefois « ne baissait les bras ! » Réorganisées en 4-4-2, les partenaires de Tiffany Vassant (re)trouvaient leurs marques et apparaissaient d’ailleurs entreprenantes, voire même conquérantes : « En se présentant plus haut, les filles ont alors récupéré des ballons très importants. Nous avons bénéficié de belles occasions que nous n’avons réussi à concrétiser. Peut-être par un manque de lucidité engendré par un excès de fatigue. »

Une (permanente) volonté de bien faire qui devait être cependant…sanctionnée par une insolente efficacité lorraine. Les Nancéennes profitaient alors d’une « transition de balle mal appréciée » pour alourdir la note et surtout éviter toute mauvaise surprise.

« Il serait envisageable de regretter une certaine passivité sur cette action mais le groupe a tellement donné. Mais c’est ainsi… » soupirait Hicham Andasmas. Conscient que ces protégées venaient de rivaliser avec un adversaire aux ambitions bien différentes. Lucide … comme souvent, le responsable technique s’impatiente néanmoins à l’idée que son groupe réalise sa mue.

Il devient primordial de s’imprégner de l’intensité de ces rencontres. Une fois cela acquis…

« Notre détermination sera, un jour ou l’autre, récompensée. Le plus tôt possible bien évidemment. Pour cela, il est important, nécessaire même de valider cette transition entre l’atmosphère de la Régionale 1 et ce niveau où nous sommes dorénavant. Il devient primordial de s’imprégner de l’intensité de ces rencontres. Une fois cela acquis… »

Une philosophie que les Amiénoises s’efforceront à mettre en application en fin de semaine lors de la réception de Vendenheim. Adversaire qui vient de se jouer de la résistance du Racing Saint-Denis (2-0)

  • Stade Marcel Picot. AS Nancy-Lorraine bat Amiens SC 2-0 (1-0)

Arbitre : Mme Audrey Gerbel assistée de MM. Bordy et Armbruster

Gazon synthétique – Temps estival.

Buts pour l’AS Nancy-Lorraine : Gaudin (42e), Koné (78e)

  • AMIENS SC : Martin ; Meunier, Fortin, Pigache, Gosseye, Cabaret (puis Julian), Vlieghe, Karaoun (puis C. Seret), Pugnetti, Vassant, Dolignon (puis Follain)
Les Amiénoises n’ont pas déméritées en Lorraine… mais reviennent cependant bredouilles.

Fabrice Biniek

Crédit photo : Facebook Amiens SC féminine