FOOTBALL (F) : A l’heure de la rédemption…

Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Vaincus tout deux en ouverture du championnat « Régional 1 », l’Amiens Porto et l’ESC Longueau essaieront de faire (beaucoup) mieux. Mais le challenge s’annonce périlleux.

  • L’Amiens Porto à nouveau au révélateur

Dominées à Boulogne-sur-Mer la semaine passée (4-2), les protégées de Dominique Chevalier n’auront pas la tâche aisée dimanche face au Calais Grand Pascal.

Les grimaces apparues lors d’une « laborieuse entrée en championnat Régional 1 » – traduite d’un revers à Boulogne-sur-Mer (4-2) – semblent s’être dissipées dans les rangs d’un Amiens Porto Portugais aujourd’hui… revanchard. « Il convient d’apprendre de ces échecs, voire de ces désillusions » ajoute, sereinement, Dominique Chevalier. Un responsable technique qui se voulait encore passablement irrité voici encore quelques jours.

Il convient d’apprendre de ces échecs, voire de ces désillusions

« Notre semaine s’est révélée très positive. Le groupe a d’ailleurs fort bien réagi à la diffusion de cette rencontre mardi soir. Durant une séance d’entraînement où le ballon avait été volontairement délaissé. Au profit d’un tour de table où le ressenti des unes et des autres s’est avéré précieux voire nécessaire » s’en félicite Dominique Chevalier. Une prise de conscience collective qui se prolongeait d’ailleurs le lendemain lors d’un travail athlétique où « les demoiselles affichaient beaucoup d’engagement et de détermination ».

Des vertus que les camarades d’Ophélie Vaquier risquent de devoir privilégier ce dimanche avec la réception de Calais Grand Pascal. Écartée de l’accession en Division 2 en phase de barrages… après avoir remporté le titre (honorifique) de R1, la formation nordiste réaffirme ses prétentions. En témoigne sa sortie inaugurale soldée par un probant succès aux dépens de l’AS Beauvais-Oise (2-0).

Les représentantes de l’Amiens Porto vont devoir faire preuve de vigilance

Le groupe doit absolument apparaître beaucoup plus rigoureux qu’à Boulogne-sur-Mer

« Je m’attends à un match très compliqué. Notre ambition sera de poursuivre notre travail concernant notamment les déplacements et la concentration. Ce qui nous a fait défaut en dernier lieu. Incontestablement » souligne l’entraîneur de l’Amiens Porto. Tout en appelant, dans le même temps, à la vigilance : « Le groupe doit absolument apparaître beaucoup plus rigoureux qu’à Boulogne-sur-Mer ! Afin qu’il puisse répondre au défi physique qui semble lui être réservé ».

Définissant « bien volontiers » son effectif tel un trouble-fête – « Calais aura les honneurs de la cote au moment du coup d’envoi » -, le responsable technique n’en demeure pas moins fin stratège. « L’équipe donnera le meilleur d’elle-même, je reste convaincu. Elle doit également gagner en sérénité. Quelque soit le résultat, j’ai l’intime conviction de détenir un groupe perfectible, qui manque encore de repères et d’expérience. Le temps jouera cependant en notre faveur » argumente celui qui, dimanche, restera privé de Camille Jacques et Anissa Kpao, blessées voici huit jours.

AMIENS. Stade du Grand Marais. Amiens Porto Portugais accueille Calais Grand Pascal à 13 heures.

  • A choisir parmi Arhamouz ; Louchet, Vacquier, Belgueul, Bihare, Driencourt, Zaoui, Duriez, Ranson, Arnaud, Haboury, Catteaux, Anache, Mandi.

 

  • L’ESC Longueau en appel

Hors sujet la semaine passée, les partenaires d’Estelle Boette risquent de devoir, une fois encore, faire « contre mauvaise fortune, bon cœur ».

Balayé tel un fétu de paille par le promu Valenciennes FC (14-0), l’ESC Longueau espère (pouvoir) panser ses plaies avec la réception de Villeneuve-d’Ascq. Banlieusardes lilloises qui ont connues également les déboires d’une ouverture chaotique. Surprises, sur leurs terres, par Saint-Omer (0-2) elles apparaissent elles aussi à l’heure de la rédemption.

Je reste optimiste néanmoins pour la suite de ce championnat

A la tête d’un effectif toujours aussi limité, Jean-Louis Ottero attend un « sursaut d’orgueil » de sa troupe. Et l’entraîneur longacoissien en appelle à l’union sacrée. « Le début d’exercice risque d’être difficile, compliqué, en raison notamment de validation de licences. Je reste optimiste néanmoins pour la suite de ce championnat » exprimait-il avant la … correction en cité nordiste.

Cette deuxième levée s’identifierait-elle toutefois à un nouveau chemin de croix ? « La tâche ne sera pas facile je l’admet. Solidarité et détermination résonneront par conséquent les mots d’ordre »

AMIENS. Stade Virgile Dufossé : ESC Longueau reçoit Villeneuve d’Ascq à 15 heures

  • A choisir parmi H’Saina ; Boette, Leclercq, Rose, Stubler, Caillaux, Quillet, See, Vilbert, Akre, O. et G. Guénard.

Fabrice Biniek

Crédit photos : Kévin Devigne – Gazettesports (Archives)

A lire également

BASKET-BALL : Stéphane Noé : « On a une mission a remplir »