HOCKEY-SUR-GLACE : Amiens travaille mais s’incline

Ⓒ Gazette Sports

Après une semaine intensive d’entrainement, axée sur le patinage, les Gothiques recevaient ce vendredi soir les Ravens. Les Amiénois se sont finalement inclinés 2-4, face à une belle équipe Universitaire.

1er tiers : Amiens mené

Pour ce retour au Coliseum, ce sont les visiteurs qui obligent Buysse à l’arrêt après seulement 13 secondes. La réponse amiénoise arrivera à 3’40, mais le tir de Matima sera alors dévié dans le petit filet. Les Gothiques connaissent ensuite un temps-fort, lorsque McDonald écope de 2min (5’58), mais malgré deux belles tentatives, ni Giroux, ni Verrier, ne parviennent à tromper le portier adverse.

Carleton obtient aussi un premier powerplay (10’37), mais la défense picarde se montre alors imperméable. Si les quelques minutes qui suivent sont équilibrées, ce sont finalement les visiteurs qui ouvrent le score suite à un très beau mouvement collectif, qui perce la défense picarde dans l’axe et permet à O’Brien d’ouvrir le score (15’28 : 0-1).

Dans la foulée, Coulaud écope de 2min (15’54), mais une nouvelle fois, la défense samarienne se montre solide. En fin de tiers, les recrues Franson, Verrier puis Gibb, tentent leur chance, sans parvenir à tromper Grametbauer. Garcia écope de 2min avant la sirène (19’58), mais après 20 minutes, Amiens est mené 0-1.

2ème tiers : À chacun son temps-forts

Les Ravens démarrent ce second tiers en infériorité, et le powerplay picard en profite pour égaliser grâce à Sabatier (21’18 : 1-1). À peine de retour à cinq, les visiteurs sont à nouveau pénalisés (Steege 22’09), mais Amiens n’en profite pas. Pire, en sortie de prison, Steege vient redonner l’avantage à son équipe (24’16 : 1-2).

Indisciplinés en ce début de deuxième acte, les visiteurs se retrouvent à nouveau à quatre sur la glace, suite aux 2min pour Carter (24’41), l’occasion parfaite pour Plagnat, qui a bien suivi au rebond, d’égaliser pour les Picards (26’31 : 2-2). Au tour de Matima d’être sanctionné (27’39), mais la défense amiénoise se montre à nouveau impériale en infériorité.

Peu après la demi-heure de jeu, Nichols remplace Grametbauer dans la cage des Ravens (31’19). Des Ravens qui vont pousser dans les minutes qui suivent, touchant le poteau (32’35) et obligeant Buysse à deux beaux arrêts. Les occasions sont ensuite picardes, mais deux tirs de Matima frôlent le cadre, avant que Franson ne touche la barre (37’05). Malgré une fin de tiers à l’avantage des Gothiques, les deux équipes rentrent aux vestiaires sur un score de parité 2-2.

3ème tiers : Les Ravens finissent mieux

Après un début de tiers équilibré, ce sont les visiteurs qui reprennent l’avantage par l’intermédiaire de Steege, parfaitement trouvé dans le slot par McDonald (42’49 : 2-3). Les minutes qui suivent sont à l’avantage des visiteurs qui obligent Buysse à s’interposer à 3 reprises.

Si Babcock bien trouvé par Plagnat dans l’espace, bute sur Nichols, et qu’un shoot de Coulaud frôle le cadre, les 2 minutes dont écope Babcock permettent aux Ravens de remettre la pression dans le camp picard (46’54). Si la défense samarienne, aidée par un bon Buysse résiste en infériorité, elle craque quelques instants plus tard (49’06 : 2-4; Carter).

Si Nichols s’interpose sur des tirs de Bault et Suire, Romand écope ensuite de 2min (51’53), bientôt rejoint par Halley (52’32 : 2min cinglage et 2min pour attitude anti-sportive). À 3 contre 5, les Picards résistent avant de se retrouver à 4 contre 4 suite à une pénalité concédée par O’Brien.

En fin de rencontre, Prissaint s’illustre par une superbe action individuelle, conclue par une belle passe en retrait sur Bélisle, dont le tir frôle le cadre (57’26). Supryka (57’31), puis Barberis (58’48), sont pénalisés, laissant les Ravens à 3 contre 6, Buysse étant sorti de la cage. Nichols réalise alors une grosse fin de rencontre, permettant aux siens de préserver leur avantage de deux buts.

Dans la partie durant 40 minutes, les Gothiques ont encaissé 2 buts dans le dernier acte pour finalement s’incliner 2-4. Après une semaine intensive de travail sur le patinage, la défaite amiénoise n’est pas illogique, et le « travail » apparaissait prioritaire dans cette rencontre, avant le résultat.

Amiens – Univesrité Carleton Ottawa : 2-4 [(0-1)(2-1)(0-2)]

Buts pour Amiens : Sabatier en sup 21’18; Plagnat en sup assist Matima, Babcock 26’31;

Buts pour Carleton : O’Brien 15’28; Steege 24’16; Steege 42’49; Carter 49’06;

Quentin Ducrocq

Crédits photos