FOOTBALL : Thomas et Maxence Kwinta – “Longueau, le meilleur projet pour nous”

0
272

Nouvelles recrue de l’ESC Longueau, Thomas et Maxence Kwinta qui arrivent en provenance d’Ailly-sur-Somme, se sont livrés à Gazettesports sur la saison écoulée et leurs ambitions avec Longueau. 

Pouvez-vous nous parler de votre parcours ?

Maxence : J’ai commencé à Amiens en Baby Ballon, jusqu’en U16. Ensuite j’ai rejoint l’ASPTT car il y avait une équipe U19 en DH, j’ai fait 3 saisons avant de partir en seniors à Ailly dans l’équipe de CFA2. J’ai commencé par jouer en réserve avant de jouer en équipe première. C’est d’ailleurs Sébastien Léraillé qui m’a lancé.

Thomas : J’ai commencé à l’ASC jusqu’en U19 Nationaux. Ensuite j’ai rejoint Camon où j’ai évolué quatre saisons en PH puis DH, avant de rejoindre Ailly alors en N3, j’y ai donc passé deux saisons.

Pourquoi avez-vous décidé de rejoindre Longueau ?

Maxence : La descente déjà, car nous n’avions pas trop envie de jouer en R2, on voulait un nouveau défi, voir autre chose. Longueau a fait une grosse saison et on connaît déjà pas mal de joueurs. Le projet présenté par le club était intéressant et, personnellement, m’a convaincu.

Thomas : C’est le club qui m’a contacté et qui m’a montré le plus d’intérêt, et c’est un projet R1 ambitieux. J’avais ciblé de repartir sur un projet R1 ou N3, et c’est le projet qui m’a le plus convaincu.

Maxence, tu as connu Sebastien Léraillé à Ailly, cela a joué dans ton choix ?

Maxence : Je connaissais le coach car je l’ai eu une saison à Ailly, j’avais déjà discuté un peu avec lui. Le coach appréciait mon profil et c’est lui qui m’a lancé dans le bain en CFA2, je sais déjà comment il fonctionne, donc c’est aussi une raison qui m’a poussé à signer.

“Longueau est le club qui nous a montré le plus d’intérêt”

Avez-vous envisagé de continuer avec Ailly en R2 ?

Thomas : Non franchement on ne se voyait pas continuer quelque soit le club en R2, j’ai eu des contacts en R2 mais je voulais rester en R1.

Maxence : On avait déjà réfléchi à rester l’année dernière après la descente en R1 mais finalement on avait donné notre accord à Ailly, mais cette saison c’était sûr que l’on ne voulait pas rester en R2.

Thomas, on sait que tu peux évoluer à plusieurs positions en défense, lequel t’intéresserait le plus ?

Le coach ne m’a pas promis un poste en particulier, moi je suis à sa disposition. Après il sait qu’à Camon j’ai joué exclusivement dans le couloir gauche et qu’à Ailly j’ai fait toute ma saison de N3 dans l’axe, et cette année couloir gauche. Je suis capable de m’adapter je préfère jouer à gauche mais je jouerai où le coach le souhaite.

Maxence, la concurrence au milieu sera très forte, cela ne te fait pas peur ?

Non, c’est plutôt un défi. Après cette saison j’ai joué exclusivement dans le cœur du jeu mais à l’époque où le coach (ndlr : Sebastien Léraillé) était à Ailly, il me faisait jouer excentré gauche. Il sait que je peux évoluer à plusieurs postes, après je m’adapte à ce que souhaite le coach. Ce n’est pas un frein pour moi, je suis prêt à relever le défi.

Comment avez-vous vécu cette saison avec Ailly ?

Thomas : Après le décès de l’ancien président le club a subi une transition très compliquée financièrement et d’un point de vue logistique. Le club essaye de se reconstruire tant bien que mal. Cette année il y a eu des difficultés mais il faut que le club passe un cap et trouve le moyen de redevenir compétitif à l’échelle régionale, ce qui n’a pas été le cas cette saison. Après personnellement je restais sur une saison plutôt bonne en N3, j’ai été moins satisfait de mes performances cette saison sur plein d’aspects du jeu et dans la régularité. J’ai donné mon maximum mais je n’avais plus la même motivation, je n’ai pas réussi à m’investir autant dans le projet que durant ma première saison.  

Maxence: Collectivement c’est un échec de ne pas avoir maintenu le club, après individuellement c’est ma première saison pleine en seniors au niveau temps de jeu. Je suis plutôt satisfait de ma saison, enchaîner les matchs m’a permis de prendre confiance mais aussi de progresser.

Selon vous, quelles sont les raisons de cet échec ?

Thomas : On a manqué de profondeur d’effectif mais aussi de joueurs décisifs dans les deux zones du terrain. On a pris beaucoup trop de buts et on a été l’une des pires attaques du championnat. Il manquait peut-être un peu de qualité mais surtout on n’a pas réussi à créer cet esprit de groupe qui te permet de te surpasser pour gagner des matchs “au couteau”. L’échec de la saison d’avant a aussi été dur à digérer.

Maxence: Le très mauvais début de saison avec beaucoup de cartons rouges notamment nous a fait mal. Il y avait un nombre important de nouveaux et on a mis du temps à trouver les automatismes. Après la trêve il y a eu du mieux mais cela n’a pas suffi. Le championnat est aussi différent avec les clubs du Pas-de-Calais et du Nord.

Pensez vous pouvoir jouer les premiers rôles l’année prochaine ?

Thomas : Je préfère être prudent. Il faudra bien débuter le championnat et avoir une ligne de conduite en prenant les matchs les uns après les autres. Se fixer des objectifs sans vraiment connaître les effectifs des autres équipes c’est compliqué. J’ai un peu de mal à me projeter trop loin pour le moment. Après je crois beaucoup au groupe car il y a de la qualité et je suis confiant en ce que l’on va faire, mais je préfère ne pas trop m’avancer.

Maxence : Il faut être prudent et ne pas trop se mettre de pression. Avec Ailly on avait annoncé des gros objectifs et quand tu es loin de tes objectifs cela te met encore plus de pression. On verra où on se situe après plusieurs matchs.

Votre frère Romain joue aussi au football (avec la réserve de l’ASC la saison dernière, non conservé), aimeriez-vous évoluer un jour à trois ?

Maxence : Oui ça serait bien après il ne va pas venir pour dire de jouer à trois. Mais si l’occasion se présente on sera très content car on s’entend très bien. Je pense que c’est possible que cela arrive en tout cas.

Quel regard avez-vous sur le niveau du foot picard ?

Thomas : Le foot picard est en difficulté surtout sur la R1 car on a vu qu’en N3 les clubs picards étaient performants. Après c’est une saison d’adaptation avec la réforme. Je pense que tout le monde a pris conscience de la différence en terme d’infrastructure, de moyens financiers et que la saison prochaine tout le monde sera mieux préparé et prévenu. Il y a un écart entre les clubs Picards et ceux du Nord mais il peut très vite être comblé, en tout cas je l’espère.

Depuis la fusion des ligues le niveau en Région a vraiment évolué selon vous ?

Thomas : J’ai évolué en R1 avant et après la fusion et je trouve que les meilleurs équipes de Picardie peuvent évoluer dans ce championnat sans problème, mais il y a des clubs qui étaient à ce niveau qui ne sont pas assez structuré ou assez prêt pour rivaliser avec les meilleurs du Nord.

Maxence : Je pense que la grosse différence c’est que le niveau est plus dense et qu’il y a moins d’écart de niveau entre les équipes du haut et bas de tableau.

Aurélien Finet

Crédit Photo DR

A lire aussi <>

Charlie Dobelle : “Je viens pour essayer de m’imposer comme titulaire”




Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.