RUGBY : La réserve du RCA peut, elle aussi, être sacrée ce dimanche

0
126

En déplacement à Chauny au même titre que leurs homologues de l’équipe première, l’équipe réserve du Rugby Club Amiénois part elle aussi à la conquête de sa finale ce dimanche, face à Villeneuve d’Ascq. 

Eux aussi auteurs d’une saison tonitruante, les rugbymen du RCA (b) préparent une finale qui vient concrétiser une phase de qualification terminée à 12 victoires pour 2 défaites. Sans surprise, ils ont donc finit eux aussi à la tête de leur poule. Seuls deux clubs ont su présenter leurs deux équipes pour ce week-end de finale.

De très la loin la meilleure défense du championnat (87 points concédés en 14 journées), Amiens occupe aussi le poste de troisième meilleure attaque des phases de qualification. À ce jeu là, Villeneuve a montré une attaque plus efficace, inscrivant 16 points de plus sur l’ensemble de la saison. Dans les rencontres directes toutefois, il n’y a pas photo. Villeneuve n’a inscrit aucun point au RCA en deux rencontres de phases de poule, et s’est incliné 14-0 et 26-0.

Yann Mailly, entraineur des avants aux côtés de Martin Saleille, a accepté de répondre à nos questions concernant cette équipe réserve, qui marche dans les pas de son équipe première. 

Yann, vous allez à Chauny ce dimanche avec les deux équipes du RCA encore engagées. Quel bilan vous tirez de cette prestation livrée par votre équipe réserve jusque là ?

On a obtenu la tête de la poule dans un dernier match contre Villeneuve dans des conditions difficiles. Il la fallait pour être en finale et les gars ont été la chercher. Ils ont fait une très grosse saison. Après, je ne différencie pas l’équipe A de l’équipe B. D’ailleurs je préfère utiliser le mot “réserve”. C’est vrai que la réserve a été très bonne aussi, mais au final c’est le groupe SENIOR qui a été très bon cette année. Les deux collectifs se tirent vers le haut, et si l’un est bon, alors l’autre suit souvent la tendance. Malheureusement demain on ne pourra pas mettre tous les joueurs sur la feuille de match.

La finale de ce dimanche vient concrétiser tout cela ?

Plus que le sportif, c’est tout le club qui a évolué cette saison. Alors oui les résultats passent par le terrain, mais c’est tout l’environnement du RCA qui a évolué. Et bien sûr, les joueurs se sont donnés le droit de vivre ces moments forts qui arrivent. Ce sont eux qui ont fait le travail, et ils ont désormais leur destin entre leurs mains.

N’est-ce pas compliqué pour une équipe réserve de vivre “dans l’ombre” d’un équipe première ? 

C’est surement frustrant pour certains joueurs qui veulent gravir les échelons. Après en réserve ils ont du temps de jeu, et peuvent accumuler de l’expérience. Entre coach on doit faire des choix. Certains veulent apporter à l’équipe première, et c’est normal d’avoir de l’ambition. Mais la concurrence reste saine et chacun le vit très bien. Les bonnes performances passent aussi par ce mélange entre une réserve qui tourne bien, les blessés qui y reviennent reprendre du temps de jeu, les bons éléments qui sont animés par la montée dans l’équipe première. Ils sont donc peut-être dans l’ombre, mais c’est un vivier plein de talents.

14-0 et 26-0, Villeneuve n’a pas réussi à vous mettre un point cette saison. Est-ce que l’avantage psychologique est déjà présent ?

On a fait un très bon match à la maison pour le 14-0, le match retour est à prendre avec les pincettes. Eux étaient surs d’être qualifiés et nous on allait chercher notre qualification. Ils seront revanchards du dernier match de poules pour la réserve, et pour l’équipe A qui élimine leurs homologues en demi-finales. Le seul avantage psychologique que l’on a, c’est qu’on sait contre qui on va jouer. On connait leur jeu et leurs failles. On connait aussi notre jeu et nos points forts sur lesquels ont devra insister.

La logique sera t-elle respectée ?

On les a battu sur un très gros match de nos avants. Ils doivent encore une fois mettre la pression. On a repéré des failles dans leur jeu que l’on travaille à l’entrainement. De notre côté, on doit insister autour des rucks et de la mêlée. On a utilisé la vidéo pour nous préparer, et on utilise aussi notre ressenti et nos sensations. Les gars sont vraiment à l’écoute, et nous ont toujours montré leur intérêt et leur volonté. Notre plan de jeu est prêt.

Vous venez à deux équipes du même club. C’est une énorme saison du RCA, comment l’expliquer ?

On est efficace ensemble. On mobilise l’ensemble du groupe senior, qui partage la même expérience. Ça vient valider un investissement régulier des joueurs et tout le monde mérite d’aller chercher la victoire ce dimanche. Personnellement, je coache depuis cette saison seulement, en tant qu’entraîneur des avants. Il faut reconnaître cette capacité qu’a Martin de parfaitement gérer ses joueurs et son staffe. C’est un rôle particulier d’être coach principal. Lui le fait très bien, et chacun sait ce qu’il doit faire. On doit maintenant trouver une solution pour couvrir ses dépenses de gel .. (rires).

RCA (b) – Villeneuve d’Ascq (b)
Finale de championnat honneur – réserve
Dimanche 21 avril, 13h30

Benjamin Poupart

Crédit photo : Coralie Sombret – GazetteSports

À lire aussi >>

RUGBY : Et si la fédérale 3 attendait le RCA ?




  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.