ESCRIME : Paul Fortin part à la conquête de l’or mondial

0
192

Parti hier à Toruń, en Pologne pour les championnats du monde cadets et juniors d’escrime, le jeune tireur du Cercle d’Escrime d’Amiens Métropole, Paul Fortin, espère briller au pays de Copernic.

Pas de grande pression pour un tournoi éreintant

Seizième mondial, et premier Français dans sa catégorie, Paul assure que la pression sera la même que durant tous les autres tournois et que le classement impacte peu le mental : “J’aborde mes championnats comme je le fais toujours, j’aurai beaucoup de pression, mais ça m’empêchera pas de faire de bons résultats, il n’y aura pas de pression à être premier français.”

Pour son premier championnat mondial, le jeune tireur espère faire mieux que lors des précédents championnats d’Europe, où il avait terminé onzième, et a un adversaire en tête : “J’ai envie d’aller titiller les Italiens, ce sont les plus forts, et j’ai appris plus sur eux, grâce à un mois d’analyse et de travail intense. Je sais quoi faire donc on verra.”

Lui qui est parti hier en Pologne et qui reviendra en France lundi n’aura qu’une seule journée pour tirer, samedi. En effet, tout le tournoi individuel s’effectue sur un même jour. Tout d’abord, le classement mondial distribue les poules, de six à sept escrimeurs, qui s’affrontent sur des matchs en cinq points. Après la phase de poules, place aux matchs à élimination directe, en partant du tableau de 128 à la si attendue finale. En tout, le vainqueur devra disputer douze ou treize rencontres en un jour, un rythme soutenu qui n’inquiète pas l’espoir amiénois : “On est préparé à ça, avec beaucoup de tournois du genre, donc c’est mieux.”

Romain Prot

Crédits photos – Léandre Leber – Gazettesports.fr

A lire aussi >>

HOCKEY-SUR-GLACE : Kévin Da Costa et Amiens c’est fini

 




Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.