BASKET-BALL : ESCLAMS signe une nouvelle victoire

0
336

En ce dernier week-end de mars, l’ESCLAMS recevait Gravenchon pour confirmer son succès obtenu face à Poissy la semaine dernière. 

Portes ouvertes  

L’ESCLAMS démarre le match avec deux pertes de balle et surtout deux actions défensives où les shooteurs ne sont absolument pas contestés. Un 5-0 annonciateur malheureusement de dix minutes plus que compliquées. La défense est passive voire inexistante et les visiteurs ont tout le loisir de dérouler leur basket. Offensivement le jeu est brouillon, ils ne parviennent pas à créer de décalage. Leur pourcentage au shoot est moyen à l’exception de Ramseyer dont l’adresse à trois points permet de rester en vie (18-29).

Concours longue distance puis réaction

L’entame de ce deuxième quart-temps ressemble au premier. La défense n’est toujours pas efficace et l’écart grimpe jusqu’à dix-sept points. Heureusement les visiteurs voient leur adresse diminuer considérablement et leur jeu se déliter. Offensivement on assiste à un concours à trois points et une multitude d’échecs ne permettant pas de réduire l’écart. Finalement dans les deux dernières minutes, les verts et blancs réagissent grâce à plusieurs stops et paniers. L’écart diminue alors considérablement pour finir à huit points. (34-42)

L’ESCLAMS prend le pouvoir

Cette seconde période commence comme la première s’était terminée, avec une défense retrouvée. Rapidement les locaux reviennent à moins de deux possessions et mettent la pression sur leurs adversaires. Après plusieurs minutes d’effort et malgré l’exclusion de Kahudi pour deux fautes techniques, l’ESCLAMS finit par revenir à hauteur. A deux minutes trente de la fin du quart-temps, les locaux égalisent puis passent devant (54-52). Les dix dernières minutes seront finalement abordées avec un point d’avance (59-58).

L’ESCLAMS perd ses nerfs mais pas le match

Dans ce quatrième quart-temps les deux équipes se rendent coup pour coup et reprennent tour à tour l’avantage. En s’appuyant sur Akinocho à l’intérieur enfin servi dans de bonnes conditions après avoir arrosé à trois points, les locaux parviennent à faire des différences. Malheureusement ce dernier va devoir sortir pour cinq fautes après avoir pris lui aussi une faute technique. La tension entre les joueurs et l’arbitre s’intensifie mais ce sentiment d’injustice crée un sentiment de révolte. Finalement porté par un grand Ramseyer et une grosse intensité défensive, les locaux finissent par s’imposer 78-74.

Une troisième victoire sur les quatre derniers matchs qui satisfait Liam Michel, “je suis content de la victoire, les garçons ont su aller la chercher au courage. Comme souvent on se met en difficulté et en première période la défense n’est pas bonne du tout. Ensuite on réagit bien et on finit par s’imposer.” S’il regrette l’entame de match, c’est surtout certaines attitudes négatives qui l’agace. “On parle beaucoup trop avec les arbitres. On se met en difficulté en se privant de certains joueurs sur des faits de jeu. On ne doit pas avoir ce genre d’attitudes qui pénalisent l’équipe.” Des attitudes négatives qui pourraient avoir mis fin à la saison de Kahudi qui va passer en commission après avoir pris sa sixième faute technique de la saison.

Prochaine rencontre la semaine prochaine avec un gros déplacement sur le parquet de Loon-Plage.

ESCLAMS – Gravenchon : 78-74 (18-29, 16-13, 26-16, 19-16)

Aurélien Finet

Crédit Photo: Coralie Sombret – Gazettesports

A lire aussi <>

Alexandre Thuillier : “Il faut rester humble jusqu’au bout”




Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.