TOMMY GIROUX : “Il n’y a pas de secret, contre Grenoble il faut que tu travailles plus fort qu’eux”

0
227

Une série de haute-volée, un match 7 magnifique, une demi-finale à venir face à Grenoble, autant de sujets sur lesquels Tommy Giroux s’est livré. 

Tommy, comment vous sentez-vous après cette qualification ?

Très satisfait, ça a été des victoires d’équipe tout le long, tout le monde a mis la main à la patte, c’est ce qui a donné ce résultat.

C’était une belle série, face à une grosse équipe…

Si Bordeaux nous bat en bout de ligne je pense que tout le monde est d’accord pour dire que c’était une très grosse série ! Ça pouvait tourner d’un côté comme de l’autre… Bordeaux tu leur rajoutes les 9 points du départ et ils sont collés sur nous au classement. Ça aurait pu être eux aussi (ndlr : en demi), on a eu le dessus en bout de ligne par notre effort, on est content de nous c’est certain.

Vous avez inscrit 11 buts sur les deux derniers matchs, ça fait du bien pour la confiance…

Ça vient de toute l’équipe, c’est tout le monde qui a participé un peu. Les 4 trios ont participé, toute l’équipe a fait son travail, c’est ça qui a permis de marquer. Quelque chose s’est débloqué, disons qu’on a eu plus de réussite, la malchance nous a quitté.

Le powerplay a fonctionné, Bordeaux jouait très bien en désavantage numérique, on a débloqué des petits jeux simples ce mardi  Phil a marqué d’un petit tir anodin avec un bon écran de Jérémie qui est rentré finalement. Trabucco même chose, ce sont des petits jeux simples qui ont abouti à un but. Si tu te compliques la vie contre Grenoble et que tu essaies de jouer comme eux, la série va être très très courte.

Au cours des deux dernières rencontres vous avez été tout simplement supérieurs à Bordeaux…

On a suivi le plan de match, on a patiné, Bordeaux est une équipe qui patine fort et qui avance beaucoup le palet en zone neutre. Mais on a bien joué, je trouve que le fait de bien les attendre, plutôt que de trop aller vers l’avant, ça a bien fonctionné. Je pense que ça les a fatigué à long terme et nous on a profité de nos chances par la suite.

Tu es dans quelle optique avant Grenoble ? 

Là c’est sûr que pour l’instant on profite de notre victoire. Après face à Grenoble je pense que l’on a rien à perdre. On n’est pas favori de cette série là, c’est une grosse équipe qui est reposée. Certains vont dire qu’ils ont peut être moins de rythme que nous, moi je dis que ce sont des gars avec beaucoup de hockey “sens”, des gars très intelligents. Ce sont des joueurs qui savent jouer, ils vont se mettre dans le rythme assez vite, donc il faut être présent dès le départ. Il n’y a pas de secret, contre Grenoble il faut que tu travailles plus fort qu’eux. Ils sont clairement meilleurs que nous sur tous les points… donc il faut travailler plus fort qu’eux.

Certes, Grenoble a de très grosses individualités, mais vous, vous avez un vrai groupe…

C’est vrai que l’on a une belle équipe, on a un beau groupe, on l’a vu sur la première série, c’est tout le monde qui a participé. On ne sait pas comment eux vont réagir en série, mais  s’ils veulent gagner une coupe il faut qu’ils jouent en équipe, ils n’ont pas le choix. Nous il faut que l’on aille là-bas en pensant à nous, jouer à notre manière, travailler plus fort qu’eux, et puis comme je dis on a rien à perdre on va faire notre possible.

C’est le genre d’équipe contre qui tu ne peux pas te relâcher…

On ne pourra pas prendre de repos contre Grenoble, c’est une équipe, quand tu lui donnes une opportunité elle la prend tout de suite… Donc il faut commencer dès le départ, tu leur donnes un avantage numérique, ils t’en mettent un, à 5 contre 3, ça peut être 2 buts rapides, ça va très vite avec une équipe qui a autant de talent que cela. Leur 4ème trio je pense que ça pourrait être notre premier trio, puis leur 6ème défenseur ça pourrait être notre premier défenseur… 

La saison n’est pas terminée, mais est-elle déjà réussie avec ce titre en coupe de France et cette qualification en demi…

La saison est réussie, puisqu’elle est terminée et on a fini 3ème derrière les 2 plus gros noms. La coupe de France, et bien on a réussi à la gagner, maintenant on se concentre sur les play-offs, à la fin des play-offs on verra qu’est ce qu’on a donné, comment on a joué. Je l’avais dit durant la saison, quand tu vas à Grenoble tu donnes le meilleur de toi-même, et puis si tu sors de ce match et tu dis “peu importe le résultat j’ai donné tout ce que j’avais j’ai bien joué, on a gagné, on a perdu”, il faut être fier de soi. C’est dans cette optique là qu’il faut aller à Grenoble.

 

Propos recueillis par Quentin Ducrocq

Crédits photos Roland Sauval 

HOCKEY-SUR-GLACE : Qualification en demi-finale, les réactions




  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.