HOCKEY-SUR-GLACE : Début de série indécis

Ⓒ Gazette Sports

Au terme d’un match 2 à nouveau très intense et très physique, les Gothiques sont parvenus à l’emporter 3-2 en prolongation. Place désormais aux deux matchs à Bordeaux, mardi et mercredi, pour la suite de cette série qui s’annonce très serrée.

1-1 après deux matchs d’Hommes

Pour la deuxième fois en deux soirs, Bordelais et Amiénois se sont rendus coup pour coup, dans un match 2 à suspens, finalement remporté par les Picards. Les Gothiques égalisent donc dans la série, après deux vrais matchs de play-offs pour Mario Richer : « Deux grands matchs de hockey, les deux équipes sont intenses du début à la fin. Ça a fini en overtime les deux fois, donc ce sont des matchs à ne pas manquer pour les partisans, pour tout le monde d’Amiens. Il va y avoir un match numéro 5 donc allez acheter vos billets. Je veux dire, ceux qui aiment le hockey et ceux qui ne connaissent pas le hockey il faut qu’il viennent voir ça, c’est incroyable comme match. »

Au cours de ces 2 rencontres très serrés, les Boxers ont proposé un défi physique de chaque instant aux Samariens « C’est les play-offs, play-off game. Je veux dire que c’est intense, c’est un sport d’homme si t’es pas un homme tu ne peux pas jouer contre Bordeaux, aussi simple que ça. C’est intense, ça frappe, ça frappe plus que durant la saison », lâchait le coach amiénoisTandis que Jonathan Narbonne reconnaissait que les Boxers maîtrisaient bien ce côté « physique » : « Ce sont des gros joueurs qui finissent toutes leurs mises en échec, c’est une équipe qui joue très physique et qui le fait très bien. »

Place aux matchs 3 et 4 à Mériadeck 

Dès mardi, Bordelais et Amiénois se retrouvent donc pour le match 3 de cette série très indécise pour le moment, une série tendue et accrochée qui rappelle à Mario Richer celle de la saison dernière face à Lyon : « Il ne faut pas oublier que l’an passé on a gagné 3 matchs en overtime contre Lyon. Donc ça nous avait aidé pour passer, c’est un peu ce qui va se passer cette année ça va être du début à la fin ! »

Les deux premiers matchs l’on prouvé, ces deux équipes ont beaucoup de mal à se départager et tout indique que chacune des rencontres à venir sera du même acabit. Des rencontres où l’usure physique aura son importance au fil selon la capitaine amiénois : « Quand tu joues physique comme ça, c’est difficile pour toi mais c’est difficile aussi pour l’autre équipe, si on continue comme ça toute la série cava être une très bonne série ! »

Pour le numéro 15 des Gothiques, il sera important pour son équipe de rester dans ce qu’elle sait faire à Bordeaux et ne pas rentrer dans le jeu physique des Boxers : « C’est leur style de jeu et ils sont très bons dans ce jeu. Nous c’est plus rapidité acharnement, on a pas des gros joueurs à finir leurs mises en échec comme des fous. Nous on se focus sur notre style de jeu à nous et puis on essaie de leur imposer, mais eux c’est sûr qu’ils vont retourner à leur force qui est le jeu physique. »

Après 2 premières rencontre de haute intensité, toutes deux terminées en prolongation, Amiénois et Bordelais sont à égalité 1-1. Place désormais aux 2 matchs en Gironde, où les Gothiques devront encore livrer deux combats face aux Boxers…

Amiens – Bordeaux : 3-2 après prolongation [(1-1)(1-0)(0-1)(1-0)]

Buts pour Amiens : Edwards assist Maïa, West 3’53; Edwards en sup assist Poudrier, Trabucco 39’01; Poudrier assist Maïa, Narbonne 63’30

Buts pour Bordeaux : Valier assist Hughesman, Loizeau 9’18; Desrosiers en sup 49’12

Les autres résultats :

Rouen – Chamonix Mont-Blanc : 9-0

Grenoble – Nice : 6-1

Angers – Gap : 2-1

Quentin Ducrocq

Crédits photos Leandre Leber GazetteSports

HOCKEY-SUR-GLACE : Au bout du suspens, Amiens égalise dans la série