ROLLER-HOCKEY : Les Écureuils gagnent sans trembler

0
176

Les Amiénois se sont imposés nettement (15-5) au terme d’une partie parfaitement maîtrisée contre les Bourrins de Maisons-Laffitte.

Cette victoire est avant tout celle d’une entame de match parfaite. Ainsi, l’efficacité spectaculaire des Écureuils leur permet de rapidement prendre le large, au point de mener 5-0 après seulement 11 minutes de jeu grâce, notamment, à un Clément Crignier en pleine forme. Cette première mi-temps se poursuivait dans la maîtrise face à une équipe visiblement désarçonnée et qui peinait à se montrer réaliste sur ses quelques opportunités, faisant face à un Ludovic Dumeige impeccable. Concédant finalement un but à 5 minutes du terme de cette première mi-temps, Amiens atteignait la mi-temps sur un score très confortable de 7-1.

Une deuxième mi-temps plus décousue

Les Bourrins tentaient alors de réagir dès le début de la seconde période. Ils entraient en effet bien mieux dans cette période que dans la première en marquant dès la 27ème minute. Mais les Amiénois reprenaient leur train d’enfer immédiatement, enchaînant 3 buts en 3 minutes pour mener 10-2 à la 30ème. A partir de là, la partie s’est tendue. Frustrés, et sortant visiblement de leur match, les joueurs de Maisons-Laffitte accumulaient fautes et gestes d’agacement.

Le jeu s’en ressentait alors en perdant grandement le rythme qui avait fait son intérêt pendant la première demi-heure. Amiens profitait d’une situation de supériorité numérique pour faire tourner tandis que les fautes hachaient le jeu. Après 6 minutes sans but, l’avalanche reprenait au rythme d’un but par minutes jusqu’à ce qu’à la 40ème minute, les Amiénois marquent le but du 14-3. De nouveau, les 10 dernières minutes redevinrent houleuses entre incompréhension manifeste des décisions arbitrales et passable énervement de certains Maisonniens. Cette fin de match tendue permettra toutefois à ces derniers de marquer 2 nouveaux buts contre un seul but amiénois pour porter, finalement, le score à 15-5.

La satisfaction domine

Les Écureuils pouvaient ainsi savourer une belle victoire, la deuxième plus large depuis le début de la saison (seule la victoire à domicile contre Collégien avait, jusqu’ici, été plus nette). Les joueurs pouvaient d’autant plus être heureux de leur prestation que tous avaient participé à la fête, que ce soit à la passe ou au but. Au classement, Amiens reste bien évidemment premier, confirmant sa position de meilleure attaque.

L’entraîneur-joueur des Écureuils, Renaud Crignier, ne cachait pas sa satisfaction : ‘”On est plutôt satisfait puisque avant la rencontre, on n’était pas sereins. Maisons-Laffitte est une bonne équipe, ils sont dans le top 4, on n’a gagné que 4-2 chez eux, il y a trois semaines ils n’ont perdu que d’un but en Coupe de France contre une Élite. Sachant qu’on avait 6 joueurs absents, c’était un match qui s’annonçait compliqué pour nous et puis finalement tout s’est bien déroulé. Le début de match a été parfait. Ça les a complètement perturbé, ils ont été déboussolés et ils ont lâché très rapidement. Sur la deuxième période, ça a été un peu plus accroché mais c’est normal, ils sont frustrés, c’est logique mais c’est resté correct. Il y eu des petits coups, des fautes, des prisons, mais il n’y a rien de particulier à dire par rapport à ça.”

Morgan Chaumier

Crédit photo : Kévin Devigne – GazetteSports

Ecureuils d’Amiens – Bourrins de Maisons-Laffitte : 15-5 (7-1)

12ème journée de la poule A de N1

Ecureuils : Dumeige (g.) – R. Crignier, C. Crignier, A. Lacuelle, Vacossin, Marcos, Fouré, Defrance, Grossemy

Coach : Renaud Crignier

À lire aussi >>

ROLLER-HOCKEY : Les Greenfalcons grimacent à domicile




  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.