FOOTBALL : Kakuta doit rester en Espagne pour cinq minutes

0
292

Alors que l’Amiens SC a recruté trois nouveaux joueurs lors du mercato hivernal, il ne reste pas sans peine d’avoir louper Gaël Kakuta, ancien Amiénois, pressenti pour quitter le Rayo Vallecano pour retourner en Picardie.

Le club a voulu clarifier la situation en expliquant, dans un communiqué, l’ultime soirée des transferts, durant laquelle, l’ASC n’a pu enrôler Kakuta.

-Un accord verbal est trouvé lundi 28 janvier entre le Rayo Vallecano et l’Amiens SC concernant le prêt avec option d’achat de Gaël Kakuta, suite à des négociations engagées depuis le début de la période des transferts.

-Le 31 janvier à 23h28, le Rayo Vallecano envoie un contrat à l’Amiens SC, ne respectant pas l’accord verbal qui a eu lieu lundi entre les deux clubs.-Le 31 janvier à 23h40, le Rayo Vallecano envoie le contrat modifié à l’Amiens SC, mais non signé par le club espagnol.

-Le 31 janvier à 23h57, l’Amiens SC demande la signature du contrat par le Rayo Vallecano, qui a été signé et validé par l’Amiens SC, pour officialiser le transfert devant les instances internationales du football.

-Le Rayo Vallecano envoie le contrat signé le 1er février à 00h05, hors délai pour la validation du contrat de Gaël Kakuta à l’Amiens SC.”

L’Amiens SC a manqué de signer Gaël Kakuta pour cinq minutes. Cinq petites minutes. Des minutes qui sont bénéfiques pour le Rayo Vallecano, qui n’a pas voulu faire partir le joueur, et, qui a par conséquent, réussi son coup.

Le club tient à rester optimiste pour la suite de la saison, avec un effectif peu remanié mais nécessaire pour rester en Ligue 1.

Romain Prot

Photos d’archives – Léandre Leber – Gazettesports.fr




  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.