BOXE : Et si un combat Yoka-Duhaupas avait lieu en 2019 ?

0
208

Voici quelques mois, nous avions émis un avis défavorable sur la conclusion d’un combat pouvant opposer le champion olympique des poids lourds Tony Yoka à notre champion picard Johann Duhaupas.

Pourquoi ? Tout simplement parce que Yoka était destiné à effectuer une belle carrière professionnelle avec des combats « choisis » le plus souvent à Paris avec pour principal partenaire Canal Plus. Jusqu’à présent, Yoka est toujours invaincu. Mais depuis un moment, les ennuis se sont accumulés au-dessus de la tête du champion olympique.

Pour ne pas avoir répondu à des convocations pour un contrôle anti dopage, Yoka a été suspendu et pour le moment et jusqu’en juillet 2019, il est privé de ring.

Quand va-t-il revenir ? Nous ne le savons pas. Du côté de Duhaupas que nous avons rencontré samedi à Amiens, il admet qu’en ce moment, il a pris un peu de recul car son épouse attend un heureux événement. Il a aussi annoncé qu’il n’était plus licencié à Monaco et que sa nouvelle licence ne serait pas en France mais dans un autre pays étranger.

Alors, Duhaupas espère que d’ici la fin de cette année, il aura la possibilité de rencontrer Yoka. Où ? Pourquoi pas à Amiens dans cette salle du Coliseum  qui pourrait accueillir quatre mille spectateurs. Il est évident que la télé doit être présente et ce pourrait être Canal Plus. Brahim Asloum l’ancien champion olympique qui est passé de l’autre côté de la barrière semble au courant de ce projet qui n’est pas aussi farfelu que cela.

Dans l’affaire, Yoka aurait plus à perdre qu’à gagner.

C’est une évidence mais en boxe, il faut savoir prendre des risques. Pour Duhaupas, à bientôt 38 ans, il n’y a plus de temps à perdre.

Lionel HERBET

Photos d’archives – Roland Sauval – Gazettesports.fr

A lire aussi >>

Boxe : Oudji et Duhaupus, retrouvailles sans les gants




  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.