FOOTBALL : Que disent les chiffres de l’ASC à mi-saison par rapport à l’an dernier ?

0
323

En faisant match nul contre Angers ce mardi, l’ASC a disputé son 19ème match de championnat. Il est donc temps de faire un bilan à mi-saison, chiffres à l’appuie, afin de comparer la situation du club par rapport à l’an dernier. 

En ce 9 janvier 2019, l’Amiens Sporting Club vient de terminer la phase aller des matchs de Ligue 1 par un match nul 0-0 face à Angers. Un début de saison compliqué pour l’ASC, marqué notamment par une attaque en difficulté (la blessure de Konaté n’a pas aidé) et par une défense beaucoup moins souveraine que l’an dernier. Si l’impression générale semble moins bonne que l’an passé, et que l’esprit n’est pas forcément à l’optimisme, les chiffres montrent que les Amiénois sont “presque” sur les mêmes bases que l’an passé.

Comparaison des chiffres de l’ASC à mi-saison entre 2017-2018 et 2018-2019

Après 19 journées2017-20182018-2019
Classement 13ème17ème
Points21pts18pts
Victoires65
Nuls33
Défaites1011
Buts pour 1617
Buts contre2131

Après 19 journées, les hommes de Christophe Pelissier ont pris 3 points de moins qu’au même moment la saison passé. Dans l’ensemble, le bilan est donc très similaire, et on s’en rend également compte en comparant les matchs joués à mi-saison à domicile et à l’extérieur. Comme l’an passé, après 19 rencontres, l’ASC a disputé 9 matchs à domicile et 10 à l’extérieur pour le bilan suivant : Amiens a pris 10 points sur ses terres cette saison contre 13 l’an passé, et 8 à l’extérieur comme la saison dernière.

Finalement, un seul chiffre “ressort”, et pourrait paraître inquiétant : le nombre de buts encaissés. En effet, les Picards ont déjà pris 10 buts de plus que l’an passé au même moment. 31 buts contre après 19 matchs, en 2017-2018, les Samariens avaient atteint le stade des 31 buts encaissés au soir de la 27ème journée… Cependant, et même si les équipes derrière Amiens ont un match en moins, les Picards sont totalement dans la course au maintien, et ont, bien entendu, leur destin entre leurs mains.

Les éléments qui poussent à l’optimisme 

Si les hommes de Christophe Pélissier ont été “friables” défensivement en ce début de saison, les derniers résultats picards sont beaucoup plus positifs. En championnat, les Amiénois restent sur 3 matchs sans défaite (une victoire 1-2 à Guingamp, 2 nuls 1-1 à Bordeaux et 0-0 à domicile face à Angers), soit la meilleure série du club depuis le début de saison. Lors de ces rencontres, la défense amiénoise a semblé retrouver de sa superbe et seulement 2 buts ont été encaissés au cours de ces 3 matchs.

L’optimisme peut être de mise également lorsque l’on sait que Moussa Konaté est sur le chemin du retour, tandis que Bongani Zungu pourrait revenir au cours du mois de mars pour renforcer l’équipe. Autre motif d’espoir, le possible retour de Gaël Kakuta, qui, comme le confiait L’Equipe ce week-end, souhaite rejoindre Amiens durant ce mercato. Le quotidien sportif, affirmait également que le Rayo Vallecano attendait que l’ASC augmente son offre sur le prêt avec option d’achat. Si Samam Ghoddos est actuellement aux Emirats arabes unis pour disputer la Coupe d’Asie des nations (potentiellement du 5 janvier 2019 au 1 février 2019), le club picard pourrait bien avoir tout ses éléments offensifs à disposition pour fin janvier.

Il faudra bien cela pour que le club réalise la même deuxième partie de saison que l’an passé, où, faut-il le rappeler, les Picards avaient pris 24 points, pour terminer avec un total de 45 unités au classement. Concrètement, il faudrait que les Samariens soient capables de prendre 24 points lors des 19 matchs restants, pour s’assurer presque à coup sûr de rester en Ligue 1. En effet, lors des 5 dernières saisons, pour se maintenir sans passer par les barrages (17ème), il fallait en moyenne 39,8 points (2018 : 38 pts / 2017 : 37pts / 2016 : 40 pts / 2015 : 42 pts / 2014 : 42 pts).

Les motifs d’espoir existent donc, Amiens possède les clés pour continuer son aventure en Ligue 1, mais quoi qu’il arrive, les hommes de Christophe Pélissier doivent réaliser une meilleure seconde partie de saison que la première, s’ils veulent rester au sein de l’élite.

 

Quentin Ducrocq

Crédits photos : Léandre Leber – GazetteSports

AMIENS SC : Faire attention d’Angers !

 

 




Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.