FOOTBALL (F) : Fortunes diverses

0
171

La remise à jour du calendrier n’a pas permis à l’ESC Longueau d’améliorer son classement en Régionale 1. Au contraire de l’Amiens SC…

  • Du rire aux larmes pour l’Amiens SC

Au moment même où les demoiselles de l’Amiens SC veillaient à mettre brillamment leur calendrier à jour – en dominant Boulogne-sur-Mer (3-2) -, Jacques Hénot s’en allé sur la pointe des pieds. Une tragique nouvelle.

Aussi importante soit-elle, sur le plan comptable et la course à l’accession, le succès des féminines de l’Amiens SC – face à Boulogne-sur-Mer (3-2) – apparaît aujourd’hui presque… anecdotique.

Célébrée comme elle se doit, sitôt le coup de sifflet final, cette joie contrastait avec la peine d’avoir perdu un être cher. Très impliqué dans cette section féminine, Jacques Hénot venait (tout juste) de disparaître, laissant déjà un grand vide.

« On ne retiendra que le résultat à l’issue de cette rencontre de reprise. Les filles ont pris l’option d’être constamment dans le duel alors qu’il aurait été préférable de faire courir notre adversaire. C’est une confrontation que nous aurions dû remporter trois, voire quatre zéro » confiait Hicham Andasmas… Avant qu’il ne prenne connaissance de la terrible et dramatique nouvelle.

Toujours aussi perfectionniste, l’intéressé fustigeait alors une troupe dont les « relâchements et autres attitudes très moyennes voire parfois immatures » l’ont visiblement agacé. « L’équipe s’est, d’elle-même, mise en difficulté ! » précisait-il encore avant de retenir néanmoins quelques motifs de satisfactions.

Bonne opération comptable

« Certes, le comportement parfois m’a déplu mais je tiens aussi à saluer la détermination de cette équipe. Les ressources morales dont elle a fait preuve afin de réussir à prendre la mesure d’un bloc évoluant très bas. Il laissait par conséquent très peu d’espace entre autres à l’intérieur. »

Une débauche d’énergie qui s’est finalement révélée payante : « Il va falloir toutefois continuer à travailler. Il est nécessaire de monter en puissance afin de bien négocier cette deuxième partie de championnat. Il est primordial aussi de (re)trouver certains repères. Notamment en ce qui concerne notre charnière centrale inédite dans cette configuration. J’avoue que tout n’a pas été positif mais l’essentiel est cependant acquis. Nous reléguons le troisième de ce championnat, Hénin-Beaumont, à quatre longueurs… »

Son sourire s’estompait néanmoins rapidement… en apprenant la disparition de Jacques Hénot. « C’est une bien triste nouvelle. Nous savions à l’heure du coup d’envoi qu’il venait de connaître des soucis de santé. De là à imaginer une telle chose… » indiquait, la gorge nouée, Hicham Andasmas. Avant d’ajouter : « Nous dédions cette victoire à ce passionné qui nous a apporté beaucoup. Énormément même. »

AMIENS – Stade du Chapitre. Amiens SC bat Boulogne-sur-Mer 3-2 (1-0)

Arbitre : Mlle Afnane Marongiu assistée de MM. Desenclos et Thuillier.

Gazon synthétique. Temps ensoleillé mais frais.

Buts pour l’Amiens SC : L. Seret (25e), Cabaret (60e), Vassant (88e)

AMIENS SC : Martin ; Meunier, Delehedde, Plessier, Soyer (puis Bettens 55e), C. Seret, Tellier, Dolignon, Cabaret, L. Seret (puis Vlieghe 57e), Follain (puis Vassant 57e)

  • L’ESC Longueau replonge…

L’embellie n’aura été que de (trop) courte durée. Malheureusement. Auréolées d’un succès, avant la trêve des confiseurs, à Pont-Sainte-Maxence (1-2), les longacoissiennes ne sont pas parvenues à doubler la mise. Et se sont inclinées sur leur pelouse face à Lillers (1-7)

Un cinglant revers pour les demoiselles de Sébastien Héreau dont cette remise à jour de calendrier n’a donc été fructueuse. L’ESC Longueau apparaît toujours dans une situation précaire et son avenir à ce niveau semble s’assombrir au fil des journées…

Durant la première mi-temps, les filles ont respecté les consignes à la lettre. Présentes et déterminées, elles veillaient à tenir la comparaison avec leurs rivales nordistes. Et le score de parité de la pause me semble légitime.

Au retour des vestiaires, le groupe a baissé de pied, connaissant une grosse défaillance physique. Dès lors, nos opportunités ratées étaient sanctionnées par l’efficacité de notre adversaire. C’est rageant car je demeure persuadé que nous pouvions prétendre à un point, voire même trois

LONGUEAU – Stade Virgile Dufossé. Lillers bat ESC Longueau 7-1

Arbitre : Mlle Karine Lasalle assistée de M. Duvette.

Pelouse grasse. Temps ensoleillé.

But pour l’ESC Longueau : Degrez (37e)

ESC LONGUEAU : Jégo ; Demaie, David, Boulard, Sene, Marlière, Héreau, Hericotte, Degrez, Stubler, Matifas, Vilbert, Coulon.




Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.