FOOTBALL: Amiens SC, éviter l’embûche

0
505

Oubliée l’éphémère trêve des confiseurs, les hommes de Christophe Pélissier entament la nouvelle année sur les chapeaux de roues. Avec au menu, trois rencontres en l’espace d’une semaine.

Avant la mise à jour de son calendrier par la réception du SCO Angers mercredi (19 heures) – l’Amiens SC débutera sa campagne « Coupe de France » samedi. Une entrée en matière, face à Valenciennes, pensionnaire de Domino’s Pizza Ligue 2 où il convient cependant de se méfier. Guère flamboyants depuis les trois coups d’ouverture – en dépit de quelques coups d’éclats -, les nordistes apparaissaient plus que jamais en proie au doute, dans l’anti-chambre de l’Elite. Un niveau qui jadis fut le sien… Situation compliquée pour un club qui connaît aussi des inquiétudes financières. Ambiance particulière qui met à mal la sérénité…

Sous la férule de Réginald Ray, les Valenciennois se (dé)battent donc dans les eaux troubles, mais n’en demeure pas moins un adversaire qu’il serait imprudent de sous-estimer. D’autant que « Dame Coupe » apprécie, privilégie ces duels à l’origine déséquilibrés qui se soldent par un résultat (parfois) inattendu. Confrontés à un rival sans complexe, les partenaires de Régis Gürtner devront donc faire preuve de prudence. De réalisme également…

Souverains contre les « nationaux » de Dunkerque (3-1) au 7e tour, avant d’avoir recours à la prolongation afin de mettre à la raison les représentants de CFA2 Thaon (3-6), Valenciennes reste sur une « honorable prestation » aux dépens du leader (incontesté) Metz (0-2).

Rester vigilants

Comportement donc en dents de scie de la part d’une structure qui – selon la formule consacrée – n’aura « rien à perdre mais tout à gagner ». Un rôle de trouble-fête qui semble d’ailleurs lui sied à merveille… Ainsi, avait-il été étincelant lors d’un bouillant Derby du Nord où le RC Lens s’était résigné à rendre les armes (4-2).

Sur ses terres, l’Amiens SC cherchera à justifier son statut. A éviter ce faux-pas, qui le priverait d’un 16e de finale dans une compétition où certaines poussées d’adrénalines s’apparentent (aussi) à de belles bouffées d’oxygène. La possibilité parfois de (re)gagner en confiance. Christophe Pelissier et son staff ne risquent donc de prendre ce rendez-vous à la légère.

Avant la réception du SCO Angers, dans un match à « couteaux tirés » qui pourrait confirmer le regain de forme de la troupe locale, l’Amiens SC essaiera de retrouver ses automatismes après quelques jours où il a été possible de lever (sensiblement) le pied. Cette confrontation contre VA revêt d’un intérêt tout particulier et pourrait placer les Amiénois sur les bons rails. Au début d’une nouvelle année qu’on leur souhaite fertile en satisfactions.

Coupe de France – 32e de finale : Au stade de la Licorne, l’Amiens SC (Ligue 1) accueille Valenciennes (Domino’s Pizza Ligue 2) à 15 heures.

Fabrice Biniek

Crédit Photo : Léandre Leber – Gazettesports




Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.