RETRO : Les Hoplites ont joué à se faire peur

0
110

Durant l’intersaison, la rédaction de GazetteSports s’affaire à la rétrospective de la saison 2017-2018 des clubs de la métropole. Dixième épisode en ce jeudi, avec un retour sur la grosse frayeur pour les Hoplites d’Ambiani.

Des espoirs puis le désespoir

Ambitieux, ils l’étaient au début de la saison, les joueurs des Hoplites. Et bien leur en prenait pendant une grande partie de la saison. Si, comme trop souvent, ils manquaient leur rendez-vous contre les gros, ils se montraient toutefois quasi impériaux face aux adversaires de leur niveau. En résultait logiquement une bonne place au classement et un réel espoir de faire les playoffs, réservés à seulement quatre des douze équipes du championnat de National 1.

Las, les « floorballeurs » Amiénois rataient totalement leur fin de saison. Terminant la saison avec six défaites consécutives, les Samariens loupaient non seulement les playoffs, mais se voyaient contraints et forcés de disputer des barrages pour se maintenir en Elite, une première depuis l’année de l’accession à ce niveau, six ans auparavant.

Maintien de justesse

Il restait alors deux matches à gagner pour assurer le maintien en Nationale 1. Si les Picards bénéficiaient du forfait de Marseille lors de la première rencontre, il fallait ensuite battre les Nordiques de Tourcoing pour ne pas avoir à disputer une ultime bataille contre le troisième de N2. Finalement vainqueurs dans un match spectaculaire (9-7), les Hoplites sauvaient leur tête de justesse. Un avertissement sans frais.

Un maintien que n’a toutefois pas su obtenir l’équipe réserve Amiénoise. Partis de trop loin après une phase régulière ratée avec deux victoires pour huit défaites, les réservistes des Hoplites s’inclinaient deux nouvelles fois en poule de maintien, terminant la saison à la dernière place de Nationale 2. La deuxième équipe masculine découvrira donc la N3 l’an prochain, sûrement plus à sa portée.

Crédits Photo : Reynald Valleron – Gazette Sports

A lire aussi >>

RETRO : L’Amiens STT, si près et si loin de la montée




  • LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.