TAI CHI : Le talent se transmet de génération en génération

Ⓒ Gazette Sports

Du 9 au 16 juillet à Brasilia, Brésil, le Club Centre Kungfu Wushu Techniques Douces aura deux jeunes compétiteurs sélectionnés par la FFK pour représenter la France au 7ème championnat du Monde Junior de Wushu.

Un sport de compétition

La pratique de Tai chi, un art martial de Chine, est représentée en France sous forme d’exercices de gymnastiques douces et lentes pour les personnes âgées, ou personnes physiquement affaiblies. Le Tai chi est tout d’abord un sport traditionnel de Chine qui demande qu’il soit reconnu comme discipline olympique de 2024, et il est en France un sport de haut niveau dans la Fédération Française de Karaté. Tous les deux ans, il y a un championnat du Monde où le Tai chi est une épreuve de compétition.

La compétition de Tai chi dans ce championnat se présentent sous forme d’enchaînements composés de mouvements lents, amples, souples, et avec un contrôle d’esprit d’une part ;  mais d’autre part,  des techniques difficiles telles que techniques de contrôles de jambes au-dessus des épaules, ou des positions au ras du sol qui exigent de grande souplesse et de puissantes musculatures. Grâce à sa grande variété de techniques, le Tai chi est considéré comme le symbole de la culture sportive et de la philosophie de Chine.

De l’expérience dans la formation

Pour pouvoir concourir dans l’épreuve de Tai chi de haut niveau, Rubis 12 ans et Etienne 14 ans qui sont des collégiens de la Providence, sont bien éprouvés depuis des années. D’abord, ils pratiquent cette discipline depuis leur jeune âge, chacun a 5 à 6 ans de pratique sous l’enseignement direct et rigoureux de leur père, quintuple champion d’Europe de Tai chi ; ensuite ils ont été champions de France de Tai chi 2018 dans deux épreuves de Tai chi : main nues et épée ; et ils étaient particulièrement brillants et gagnants lors de deux derniers stages de sélection avec le collectif de France. Cette fois, Rubis et Etienne participent à la compétition des épreuves d’arme longue : Rubis sera avec l’art de Bâton – Gun shu, et Etienne avec celui de lance – Qiang shu.

Pour la préparation à cette compétition, ces deux jeunes s’entraînent tous les jours 7/7 au moins deux heures après leur école. Sous l’encadrement de leur père, entraîneur, ils doivent suivre un programme spécial pour renforcer leur souplesse, leur puissance et leur équilibre dans de nombreux exercices particuliers, par exemple : marcher avec un bol sur la tête, tenir debout sur un ballon souple et faire des squats sur une seule jambe ; ou gainage en marche et en position statique.

Malgré la pression de la compétition ainsi que la charge scolaire, l’examen de brevet – collège pour Etienne, ces jeunes sont enthousiastes de participer à leur première compétition internationale, et ils n’ont pas l’intention de rater cette bonne occasion de remporter une récompense.

Crédit photo : Club Centre Kungfu Wushu Techniques Douces