L’AC Amiens, battu par Croix (0-1), a manqué l’occasion de rejoindre son adversaire du soir au classement et a vu la réserve rémoise lui passer devant. Le coach Azouz Hamdane est donc apparu très déçu à l’issue d’une nouvelle défaite au goût amer.

« Les matches se suivent et se ressemblent malheureusement pour nous »

Les Amiénois jouent très bien lors des vingt premières minutes et sont proches de l’ouverture du score sur un coup france d’Isambart (18′). Mais, jusqu’à présent totalement inoffensifs, les Nordistes se réveillent et mettent à contribution Adrien, impeccable en première mi-temps. L’ACA, de moins en moins bien au fil du match, se met ensuite en danger tout seul.

Alors que Croix manque l’occasion de prendre l’avantage sur une mauvaise passe en retrait de Martinez (63′), c’est à dix minutes du terme qu’Amiens craque. Adrien relance sur un Croisien qui d’un lob lointain le trompe (80′). L’AC Amiens multiplie ensuite les assauts pour aller chercher un point mais paye encore une fois son inefficacité offensive. Le bilan s’assombrit même après l’expulsion sévère de Milville pour une faute plus spectaculaire que dangereuse (88′). De quoi compliquer la tâche des Amiénois, désormais relégables, avant deux dernières rencontres décisives.

Ça veut sûrement dire certaines choses

Azouz Hamdane avait donc de quoi être très frustré après la rencontre : « Il fallait gagner, on perd. Les matches se suivent et se ressemblent malheureusement pour nous. Les raisons on les connaît. J’espérais au moins un petit sursaut, une révolte, qui a du mal à venir. Et je ne vois pas comment elle peut venir, on a vraiment tout essayé. C’est vrai que c’est toujours rageant parce que c’est sur des erreurs individuelles qu’on lâche les matches. Sur des erreurs vraiment idiotes. Ça veut sûrement dire certaines choses ». Il est vrai que ce genre de défaite, même si l’ACA possède encore des raisons d’y croire, est généralement l’apanage des équipes condamnées.

Amiens a encore les cartes en main

Je pense qu’ils n’ont pas vu venir la situation actuelle

Pour faire le parallèle avec leurs homologues de Ligue 1, on constate que l’AC Amiens est en train de faillir là où l’ASC a performé. Soit lors des confrontations face aux adversaires directs dans la lutte pour le maintien. Sur les cinq premiers matches d’une série de sept, qualifiés de « prioritaires » par Azouz Hamdane lui-même, l’ACA n’a en effet pris que deux petits points. « Quand on regarde la dynamique je ne suis pas étonné qu’on en soit là aujourd’hui. On avait juste repoussé l’échéance. Je pense qu’ils (les joueurs) n’ont pas vu venir la situation actuelle, parce qu’à l’époque où on leurs disait, ils étaient encore à se friser les moustaches. Pour être un peu vulgaire, tant qu’ils n’ont pas le nez dans le caca ils ne sentent pas », regrettait le technicien picard.

On va jouer jusqu’au bout

Malgré son entrée dans la zone rouge à deux rencontres du terme, l’AC Amiens garde comme principal espoir en vue du maintien, le fait que l’équipe a toujours son destin entre ses mains. Les Amiénois affronteront en effet deux des quatre autres formations qui se battent pour éviter la descente. Ils se rendront à Reims avant de recevoir la réserve lensoise. Azouz Hamdane, tout comme ses joueurs, n’a donc pas encore abdiqué : « Il y a des périodes comme celle-là qui sont très difficiles à vivre, mais pas de soucis je vais la vivre la tête levée, ce n’est que du football. On va garder notre dignité surtout et puis le respect de ce sport. Maintenant il nous reste deux matches, il faut vraiment tout donner. On va jouer jusqu’au bout et on va cravacher pour se maintenir à la dernière seconde contre Lens ».

Même si la marge de manœuvre s’est considérablement affaiblie, l’AC Amiens, relégable mais pas relégué, y croit encore. Les hommes d’Azouz Hamdane, qui n’ont plus le droit à l’erreur, s’apprêtent donc à disputer deux finales pour le maintien.

Esteban NOMINE

Crédit photo : Leandre Leber – GazetteSports

AC Amiens – Croix Football IC : 0-1 (0-0)

Samedi 26 avril, 18h, stade Jean Bouin

Arbitre : Yazid EL MRABET

AC Amiens : Adrien (g.) – Milville, Bellaïd (c.), Martinez, Youssoufa – Kharbouchi, Matondo – Zobiri, Isambart (Nzeza 74′), Tagaye (Diawara 60′)- Dilemfu (Ameur 68′)

Remplaçants : Gningue (g.), Ameur, Nzeza, Diawara, Diarra

Entraîneur : Azouz Hamdane

Avertissements : Tagaye (34′), Matondo (87′)

Expulsion : Milville (88′)

À lire aussi >>

FOOTBALL : L’AC Amiens poursuit son chemin de croix




  • Laisser un commentaire