A cinq journées du terme et après avoir été logiquement battu à Lyon (3-0), l’Amiens SC dispose d’une occasion en or d’assurer sa place en Ligue 1 pour la saison prochaine en recevant Strasbourg, ce samedi (à suivre sur France Bleu Picardie). Face à son meilleur ennemi, le promu dispute donc un match qui s’apparente à une première finale pour le maintien – avant la réception de Metz (le 12 mai) – et ce dix-sept ans après la défaite en finale de Coupe de France contre ces mêmes Alsaciens.

Strasbourg, un adversaire particulier

Tout proche d’être le second club picard en finale de Coupe de France, le FC Chambly n’a finalement pas su franchir l’obstacle des Herbiers, mardi soir. Et si le parcours des Camblysiens a rappelé à tout le monde la folle épopée des Amiénois il y a dix-sept ans de cela, les pensionnaires du stade de la Licorne ont depuis fait du chemin. Alors que Strasbourg – alors en Ligue 1 – a traversé des heures sombres avant de retrouver l’élite du football français, l’Amiens SC a tout simplement découvert ce niveau de la compétition pour la première fois de son histoire, cet été. Une ascension folle, du National à la Ligue 1 en l’espace de deux ans, réalisée en parallèle du retour au premier plan du RC Strasbourg, lui aussi auteur de deux montées consécutives.

Et au-delà du simple fait d’être montés ensemble, les deux clubs ont surtout disputé durant cette même période des matches qui ont marqué les esprits. Si la prolifique victoire au stade de la Licorne en janvier 2017 (4-3) – marquée par le coup de pied asséné par Aboubakar Kamara à l’encontre d’Ernest Seka – reste un temps fort dans l’histoire commune de ces deux équipes, nombreux sont ceux qui oublient la victoire des Picards à la Meinau et dans le temps additionnel il y a deux ans de cela (0-1). Pourtant, sans ce but plein d’abnégation de ce même Aboubakar Kamara, Amiens n’en serait pas là aujourd’hui. Là, c’est-à-dire défier Strasbourg avec la possibilité de valider son ticket pour une saison supplémentaire en Ligue 1 en cas de victoire.

L’enjeu, un match pour le maintien

Pourtant, malgré ces différents antécédents et surtout l’enjeu naturel entourant ce match, Christophe Pelissier refuse de qualifier cette rencontre comme décisive dans la course au maintien : « Ce sont surtout les dynamiques qui sont importantes, précise-t-il. Il reste cinq matches et je veux que l’on soit performant à chaque match. » Quand bien même le technicien aimerait changer l’angle sous lequel aborder cette rencontre, la dynamique en question est plus que jamais en faveur de son équipe. Effectivement, alors que Strasbourg n’a plus gagné en championnat depuis huit matches, Amiens a remporté dans le même temps des matches capitaux contre Lille et Caen.

Bien que cet état des lieux soit rassurant, l’entraîneur de l’ASC préfère conserver sa prudence habituelle. « Strasbourg est une très belle équipe et ce sera un match difficile. On est certes en position de force parce que je préfère être à notre place qu’à celle de Troyes ou de Lille, qui ont huit points de retard sur nous, mais il y a encore quinze points en jeu, rappelle Pelissier. C’est pour ça que je ne veux pas aller sur le plan mathématique. Même s’il y a victoire, ce week-end, officiellement on ne pourra pas dire que l’on sera maintenu. » Officiellement non mais dans les faits il faudrait alors un cataclysme pour qu’Amiens se fasse rattraper, sachant que ses principaux poursuivants doivent encore se rencontrer d’ici la fin de saison.

Une défaite à oublier

En attendant le 19 mai prochain et le verdict de cette saison, Amiénois et Strasbourgeois abordent la rencontre à venir avec l’envie de se relancer après les revers du week-end dernier. « Par rapport à la qualité de ce qu’ils font, notamment sur le plan offensif, Strasbourg n’est pas payé, comme la semaine dernière contre Saint-Etienne. Ils ont une variété impressionnante dans le secteur offensif et une qualité de joueurs au niveau de terrain avec de l’expérience comme (Jonas) Martin et (Benjamin) Corgnet. Je pensais franchement qu’ils seraient plus haut dans le classement, ils ont manqué de réussite sur plusieurs matches, analyse Pelissier. Quand on regarde le match de la semaine dernière, on ne savait pas qu’elle était la meilleure équipe au classement. Ils ont dominé le match de la tête et des épaules. »

De son côté, Amiens a été moins flamboyant à Lyon. Et même si la qualité de l’opposition doit être mise en avant, les Picards n’ont clairement pas affiché leur meilleur visage. Un avertissement faisant suite à un certain relâchement après les succès contre Lille et Caen ? « On aurait dû faire mieux et je pense que les joueurs ont également eu ce ressenti, confirme l’entraîneur de l’ASC. C’est une forme d’avertissement, après avoir joué deux matches à fort enjeu que l’on a très bien négocié. On se rend compte aussi que si l’on baisse un peu dans notre investissement et notre concentration, on est vite rattrapés. La production m’a laissée mi-figue mi-raisin et j’espère que l’on sera capable de retrouver ces éléments qui ont fait notre force quand on a été performants. »

La route vers le maintien passe indéniablement par là. Et si celle-ci est encore semée d’embûches, à commencer par Strasbourg, Amiens a pour le moment toujours été à la hauteur de l’enjeu. Reste à bien négocier cet ultime virage, afin de franchir la ligne d’arrivée le plus tôt possible.

Romain PECHON

Crédits photo : PanoramiC

AMIENS SC – RC STRASBOURG

34ème journée de Ligue 1

Samedi 21 avril, 20 heures

Stade de la Licorne, Amiens

Arbitre : M. Thual

AMIENS SC : Gurtner – Cissokho, Gouano (c.), Adenon, Dibassy – Monconduit, Zungu – Gakpé, Kakuta, Manzala (ou Avelar) – Konaté.

Remplaçants : Bouet (g.), El Hajjam, Ielsch, Avelar (ou Manzala), Fofana, Cornette, Traoré.

Entraîneur : Christophe Pelissier

RC STRASBOURG : Oukidja – Foulquier, Kone, Salmier, Seka – Grimm, Aholou – Goncalves, Corgnet, Lienard – Blayac.

Remplaçants : Kamara (g.), Mangane, Tchamba Bangou, Caci, Martin, Saadi, Bahoken

Entraîneur : Thierry Laurey

A lire aussi >>

FOOTBALL – Régis Gurtner : « Une petite balle de break »




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.