Les joueurs de l’ESC Longueau se sont imposés 2-1 face à la réserve de l’US Roye-Noyon. Une victoire acquise dans la douleur d’autant que les hommes de Sébastien Leraille étaient mal embarqués.

Longueau reste dans le match

Après une première frayeur devant les buts longacoissiens (4′), Longueau se crée sa première grosse occasion dans la minute qui suit lorsque Illi Gomes entre dans la surface et centre pour Michel Gomes qui manque le cadre à bout pourtant. Les défenses prennent ensuite le pas sur des attaques à la peine. Et alors que Longueau est bien dans le match, Tabart perd un ballon plein axe dont profite Seck qui remporte son face à face pour ouvrir le score (0-1 19′). Une erreur qui permet à Roye-Noyon de retrouver de la confiance dans le jeu.

Mais les locaux réagissent et poussent pour égaliser avant la pause. Maladroits offensivement, ils négocient mal les opportunités offertes par Roye-Noyon. Alors que Longueau s’évertue à jouer verticalement et long, c’est sur une phase de jeu court au sol que la faille est trouvée. Gourguechon reçoit un ballon, excentré à l’entrée de la surface, et enroule à l’opposé permettant aux siens de recoller au score à quelques secondes de la mi-temps (1-1).

Les bleus assurent l’essentiel

L’ESCL rentre bien dans la seconde période mais subit les offensives royennes. Ce sont tout de même les locaux qui obtiennent la première grosse occasion. Sur un contre rapidement mené, Illi Gomes est trouvé en profondeur et profite d’une erreur défensive pour se présenter face au but. Sa frappe puissante passe néanmoins au dessus et Longueau rate l’opportunité de prendre les devants (56′). Les situations sont ensuite à mettre à l’actif des visiteurs (59′, 66′), car Longueau est brouillon offensivement.

À un quart d’heure du terme les hommes de Sébastien Leraille accentuent la pression devant les buts royens. Et après une succession d’occasions, ils prennent l’avantage. Gourguechon centre pour Vanpuywelde seul au point de penalty qui ajuste parfaitement le portier royen d’un plat du pied (2-1 78′). Les bleus font ensuite corps pour contenir Roye-Noyon et ses assauts. Et malgré une ultime frayeur sur corner ils conservent leur avance.

L’ESC Longueau prend donc un net avantage sur son adversaire du jour au classement (5 points d’avance et un match en moins) et effectue un bon pas vers le maintien.

Esteban NOMINE

Crédit photo : Reynald Valleron – GazetteSports

ESC Longueau – US Roye-Noyon (B) : 2-1 (1-1)

16ème journée en retard de Régional 1

Dimanche 15 avril, 15 heures, Stade Émile Noël

Buteurs : Gourguechon (45′), Vanpuywelde (78′) pour Longueau ; Seck (19′) pour Roye-Noyon’

Avertissements : Finaz (74′), Vanpuywelde (80′) et Delcuse (90’+2) pour Longueau ; De Andrade (84′) et Seck (90’+4) pour Roye-Noyon

ESC Longueau : Chatalen (g.) (c.) – Gourguechon, Roussel, Petit, Duval – Tabart, Devauchelle (Vanpuywelde), Lemaire (Delcluse) – Gomes M. (Finaz), Tassart, Gomes I.

Remplaçants : Vanpuywelde (57′), Finaz (66′), Delcluse (84′)

Entraîneur : Sébastien Leraille

À lire aussi >>

FOOTBALL : Camon et Longueau font la bonne opération




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.