HANDBALL – Romain Le Balc’h : « Pour un non VAP, on a nos armes »

0
296

De retour de blessure, Julien Richard est venu prêter main forte à son équipe, ce samedi face à Lanester. Quant aux gardiens, ils ont bien su tenir leurs rôles de derniers remparts, pour la première des playoffs à domicile (sept arrêts pour Romain Le Balc’h, cinq pour Aurélien Amat). Nous avons pu recueillir leurs réactions à la fin de leur deuxième succès en playoffs (25-23).

Julien Richard : « On aurait pu tuer le match »

Elle est belle cette victoire ?

On avait à cœur de retrouver le Coliseum. On était resté sur une bonne note face à Paris, on avait peur de ne pas retrouver la même euphorie et la même ambiance. C’était un match un petit peu plat. On a fait une super entame, c’est dommage qu’on n’ait pas réussi à tenir ce rythme. Je pense qu’on s’est un petit peu précipité, on prend deux 2’ (dont moi qui en prends deux et qui sont un peu durs pour l’équipe). Dans les vestiaires, on s’est dit qu’il n’y avait pas à s’inquiéter avec +3 à la mi-temps. Lanester reste une belle équipe. Au final, ils ne sont jamais passés devant ni revenus à égalité donc la victoire est, pour moi, logique et méritée.

Auriez-vous pu faire mieux ?

On aurait pu tuer le match. Si on finit correctement la première mi-temps et qu’on fait une bonne entame en deuxième, on aurait été, intouchable c’est peut-être un peu prétentieux, mais en tout cas on se serait donné un match beaucoup plus facile. On aurait pu mieux faire maintenant, ça reste positif ce qu’on a fait, ce soir.

Une victoire à confirmer…

C’est plutôt positif ce qu’on fait pour l’instant, en playoffs. On est sur une bonne lancée. On est un groupe qui vit bien, un collectif qui s’apprécie vraiment et qui, chaque match, essaie d’aller chercher quelque chose au bout. C’est vraiment appréciable. Au-delà des victoires qui sont appréciables, il faut surtout qu’on arrive à garder cet état d’esprit et cette envie de bien faire, ensemble.

Vous n’avez plus rien à gagner mais l’équipe a-t-elle encore quelque chose à prouver dans ces playoffs ?

On a toujours quelque chose à prouver

On a toujours quelque chose à prouver quand on est compétiteur. Chaque match, on a envie de bien faire, de prouver à l’adversaire qu’on est meilleur. Et aussi se prouver à soi-même que, pour nos âges (je vais parler pour les trentenaires), on est encore là et qu’on tient la route. Chacun a un objectif mais c’est l’objectif du collectif qui s’en sort vainqueur.

Commencez-vous à prendre vos marques en poule haute ?

Les marques, elles étaient là. On a relativement bien travaillé pour y arriver. Maintenant, il y a toujours des petites choses à peaufiner mais l’assise est là. On connaît notre défense, on sait ce dont on est capable en attaque. Je pense qu’on a trouvé notre rythme de croisière pour essayer de faire bien en playoffs.

Romain Le Balc’h et Aurélien Amat

Une belle première victoire à domicile, n’est-ce pas ?

Romain Le Balc’h : Ça commence bien pour l’année 2018, au Coliseum. Au niveau comptable, on fait mieux que l’année dernière puisqu’on était parti sur quatre matches nuls d’affilée. Là, on a deux victoires, une défaite. C’est quand même positif. En tant que non VAP, je pense qu’on a quand même nos armes et surtout, on fait la course en tête avec Gonfreville qui est non VAP, aussi et qui était premier. Ça montre, comme quoi, on n’est pas si à l’ouest que ça et on peut être vraiment satisfait de notre performance. Quand on voit le score, ça n’est pas vraiment représentatif de notre performance. Surtout en première mi-temps, on fait vraiment une grosse mi-temps et je tiens vraiment à féliciter les gars pour leur défense. Je suis content aussi de lui (ndlr : Aurélien Amat). Il commence vraiment à bien rentrer dans le jeu !

Effectivement, vous avez fait votre entrée en seconde mi-temps. En 10 minutes, cinq arrêts. Ce soir est une belle soirée, pour vous !

Aurélien Amat : Ça fait plaisir. Je n’avais pas eu beaucoup de temps de jeu depuis le début de la saison. Là, ça fait du bien, avec une belle ambiance. On est un bon collectif et la mayonnaise prend, il faut continuer comme ça.

Propos recueillis par Camille MARSIGLIA

Crédits photos : Léandre Leber – GazetteSports et Amiens Picardie Handball

À lire aussi >>

HANDBALL : L’Amiens PH tient son rythme de croisière




  • LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.