FOOTBALL : L’Amiens SC cherche encore la bonne formule

0
74

FOOTBALL : L’Amiens SC cherche encore la bonne formule

Au lendemain de son match amical perdu face à Nancy (1-0), à Épernay, l’Amiens SC se mesurait au club anglais de Stoke City, ce samedi à la Licorne. Malgré une première période encourageante, les Amiénois ont concédé leur troisième défaite en six matches de préparation (0-1). Entre un secteur offensif qui se cherche encore et les différentes expérimentations tactiques, l’Amiens SC est – à l’image de son stade – encore en chantier.

Le réalisme fait défaut

« Nous avons fait une très bonne première mi-temps où nous nous sommes mis au moins au niveau de cette équipe de Stoke », se satisfaisait à juste titre Christophe Pelissier. Cependant, les Amiénois concédaient l’ouverture du score juste avant le retour aux vestiaires lorsque Diouf, profitant d’un ballon qui traînait dans la surface de réparation, crucifiait Gurtner à bout portant (0-1, 45e). Malgré une bonne entame de match matérialisée par la tentative précoce de Manzala – difficilement prolongée en corner par Butland (1e) – les Amiénois manquaient de tranchant et de précision sur le plan offensif afin de concrétiser leurs bonnes intentions.

Ainsi, le coup franc de Bourgaud était tranquillement capté (32e), alors que Manzala se heurtait de nouveau au portier anglais dans un angle fermé (33e). Plus expérimentée et particulièrement opportuniste, la formation de Stoke City poussait les locaux à la faute. Diouf – servi sur un plateau par Bojan – manquait tout d’abord de réalisme après une mauvaise appréciation de Monconduit (27e). Dans la foulée, Sharqiri ne parvenait pas à redresser sa frappe après une nouvelle relance cafouillée (29e). L’international suisse se jouait ensuite de Bodmer mais sa frappe s’avérait bien trop molle pour inquiéter Gurtner (39e). Trois avertissements qui précédaient donc la sanction infligée par Diouf dans les ultimes secondes du premier acte.

La défense à cinq encore essayer

Si la première mi-temps avait été animée et parfois même enthousiasmante, la seconde s’avérait particulièrement inintéressante voire même ennuyeuse. « Nous sommes tombés dans les discussions inutiles et nous avons perdu notre rythme de jeu, pestait Christophe Pelissier. Nous tombons alors dans le duel et nous facilitons le jeu des défenseurs en ne prenant plus de vitesse. A partir de là, nous sommes sortis du match. » Effectivement, à l’exception d’un nouveau coup franc de Bourgaud détourné non sans mal par Butland (49e), les supporters ayant fait le déplacement à la Licorne n’eurent plus grand-chose à se mettre sous la dent. « Le contenu du match est intéressant mais, si nous voulons exister, il faudra se montrer plus efficace notamment offensivement », résumait l’entraîneur de l’ASC.

Le seul enseignement à tirer était donc le retour à une défense à cinq peu après l’heure de jeu et l’entrée de Prince Gouano. Faut-il y voir un signe pour le baptême du feu au Parc des Princes ? L’avenir nous le dira. Quoi qu’il en soit, l’entraîneur amiénois semble encore hésitant quant à la stratégie à adopter face au vice-champion de France en titre. En attendant, Christophe Pelissier souhaite clore rapidement cette préparation estivale et ainsi retrouver le parfum de la compétition. « Nous sommes impatients de reprendre parce que la préparation devient longue et que nous aimons avant tout la compétition. Il ne reste plus qu’un match, des choix seront faits mais les choix de Troyes ne seront pas forcément ceux de Paris », prévient-il.

Un choc que Christophe Pelissier souhaite aborder avec le minimum de pression : « Je ne regarde pas du tout la préparation du Paris Saint-Germain. Nous savons qui nous allons affronter mais notre saison ne s’arrête pas au Paris Saint-Germain. Ce n’est donc pas le genre d’équipe dont je regarde la préparation », confiait-il avec un certain aplomb. Qu’importe la stratégie de communication adoptée, il reste quinze jours pour procéder aux derniers ajustements et ainsi aborder cette rencontre dans les meilleures dispositions possibles. Au regard de cette campagne de matches amicaux, il y a fort logiquement encore du pain sur la planche même si le potentiel de cette équipe semble bel et bien réel.

Romain PECHON (avec S.B)

Amiens SC – Stoke City : 0-1 (0-1)

Arbitre : M. Mokhtari

But : Diouf (45e)

Avertissement : Kamara (70e), Fofana (79e) pour l’Amiens SC ; Allen (66e), Fletcher (71e), Adam (90e), Verlinden (90e+1) pour Stoke City.

Amiens SC : Gurtner – El Hajjam, Adenon, Bodmer, Cissokho – Fofana, Monconduit (c.), Ndombélé (Gouano, 63e) – Bourgaud (Dompé, 63e), Kamara (Koïta, 79e), Manzala (Charrier, 79e).

Entraîneur : Christophe Pelissier

Stoke City : Bultand – Johnson, Shawcross (c., Wollscheid, 72e), Cameron (Muniesa, 72e), Pieters – Shaqiri (Verlinden, 77e), Allen (Imbula, 77e), Fletcher (Adam, 77e), Ramadan (Tymon, 77e) – Diouf (Crouch, 62e), Bojan (Berahino, 62e).

Entraîneur : Mark Hughes

FOOTBALL : L’Amiens SC butte sur Nancy




  • LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.